Carcassonne : la 7e opération de rénovation des façades est lancée

access_time Publié le 07/04/2024.

La 7ème campagne de rénovation des façades est lancée et concernera la rue Clémenceau dans sa portion allant de la place Carnot au boulevard Omer-Sarraut. Les vitrines seront aussi concernées par ces rénovations.

Les conseillers municipaux ont validé jeudi 14 mars dernier en session publique cette septième campagne. Elle concernera 117 nouvelles parcelles et s’effectuera tout au long de l’année. Pour cette 7ème campagne de ravalement de façades, la Ville a voté l’attribution de 1,15 million d’€ d’aides municipales.

Ainsi, depuis 2015, 326 façades et 323 vitrines avaient déjà été rénovées sur Carcassonne. Par ailleurs, 1,9 millions d’€ d’aides municipales furent attribuées aux propriétaires carcassonnais pour ces rénovations. Des ravalements qui ont concerné 246 propriétaires occupants, et 762 propriétaires bailleurs pour un total de 1 467 logements.

A noter que la 6e campagne de ravalement obligatoire sur la rue Albert Tomey avait débuté en février 2022. 35 parcelles groupées dans la portion allant de la rue Victor Hugo vers la place Carnot soit 182 façades d’immeubles et 216 vitrines de commerces.

La 5ème campagne quant à elle s’est achevée en février 2020 et concernait le périmètre autour du Pont Neuf et du Pont Vieux. Des chantiers principalement menés par des entreprises et des architectes locaux. En effet, 90% des entreprises qui avaient réalisé ces travaux de façades provenaient de l’agglomération dont 70% de Carcassonne.

Les travaux se poursuivent rue Georges-Clémenceau.

Isabelle Chésa est 1re adjointe municipale, déléguée à l’Urbanisme, au Cœur de Ville, aux Affaires Foncières, au Patrimoine et à l’Hygiène. « Nous avons été contactés par d’autres municipalités du département pour obtenir des informations sur notre façon de procéder. Il est important de redonner au centre-ville un aspect neuf et plus coloré. L’attractivité notamment d’un point de vue touristique en dépend. C’est déjà la 7e campagne de rénovation de façades, 1,15 millions d’€ d’aides municipales ont été attribuées. 326 façades et 323 vitrines ont été rénovées depuis 2015 et ce n’est pas terminé. »

Isabelle Chésa, 1re adjointe municipale, déléguée à l’Urbanisme, au Cœur de Ville, aux Affaires Foncières, au Patrimoine et à l’Hygiène (ph. Ville).

Des subventions municipales qui s’élevaient donc à 3,12 millions d’euros au total. Pour rappel, la Ville prend en charge 40% du montant des travaux plafonnés à 25 000€, avec une prime bonus de 1 500€ en plus, si le ravalement est effectué dans les 9 premiers mois. De quoi continuer à redonner des couleurs et de l’attractivité au cœur de ville avec le développement en parallèle des OPAH.

Une OPAH, c’est quoi au juste ?

Une OPAH (Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat) est une action concertée entre l’Etat, la Ville et l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) pour réhabiliter les logements privés. Les thèmes et les conditions d’attribution sont définis dans un périmètre et une durée de 3 à 5 ans.

Valoriser, entretenir son patrimoine, lui rendre son authenticité mais aussi réinvestir le cœur de la Ville, faire venir de nouveaux résidants, affirmer sa fonction de lieu d’échanges en maintenant et en développant ses commerces de proximité, sont les préoccupations majeures de la politique menée par la municipalité carcassonnaise. Dans le domaine du logement, cette politique est mise en œuvre par les OPAH.

A noter que depuis 1984, sept OPAH ont été réalisées sur la Ville avec des thématiques et des périmètres différents :

– l’OPAH Bastide 1984-1986 ;
– l’OPAH Pont Vieux 1987-1989 ;
– l’OPAH Bastide P.S.T. 1992-1994 ;
– l’OPAH Bastide Patrimoine 1995-1998 ;
– l’OPAH Centre-Ville Faubourgs Historiques 2000-2004 ;
– l’OPAH en 2006-2011 ;
– l’OPAH – R.U. 2013-2018. Bastide Saint-Louis, achevée le 5 juin 2018.

Elles ont également été complétées par sept opérations de rénovation des façades.

Comment obtenir une subvention pour réhabiliter les façades, vitrines et enseignes ?

Les subventions municipales sont maintenues dans la continuité de celles de l’OPAH 2022-2027. Le délai pour la réalisation de cette septième campagne sera donc de 12 mois. Afin de pouvoir réaliser les travaux dans ces délais, les propriétaires doivent entreprendre les démarches administratives, telles que celles de l’instruction du dossier de déclaration préalable de travaux, avec l’Architecte des Bâtiments de France et celui du recours des tiers.

Parallèlement, les dossiers de demandes de subventions pourront être préparés. Les campagnes de ravalement obligatoire ont pour but de maintenir la dynamique sur les actions « Cœur de Ville » qui sont en en cours avec les partenaires institutionnels pour la période 2023-2026.

Ainsi, il est notamment possible de bénéficier :
– pour les façades de 20 ou 40% de 25 000€ de travaux maximum selon l’emplacement ;
– pour les vitrines et enseignes de 20 ou 40% de 20 000€ de travaux maximum selon l’emplacement.

(Ph. L’Echo)

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
Le musée de Spi-K-Tri © Cyril Durand.
Actualités

Ferrals-des-Corbières : une nuit dans le musée le plus barré du département

Le Spi-K-Tri street art universe propose un demi-tarif à l'o ...
Olivia Ruiz allume le chaudron à Carcassonne, jeudi 16 mai 2024 © Paris 2024 / Guillaume Ruchaud / SIPA PRESS.
Actualités

Aude : la flamme olympique embrase le département sur son passage

Le département a accueilli, ce jeudi 16 mai, la flamme olymp ...
Actualités

Carcassonne : le chemin de ronde de la Cité médiévale bientôt accessible au public

Les visiteurs pourront faire le tour complet de la Cité médi ...
Parcours de la flamme olympique à Carcassonne jeudi 16 mai © DR.
Actualités

Carcassonne : circulation et stationnement perturbés sur le parcours de la flamme

La flamme olympique parcourra l'Aude suivant un itinéraire a ...