Hélène Sandragné se félicitait de la constitutionnalisation de l’IVG

access_time Publié le 07/03/2024.

A travers un communiqué, la présidente du Conseil départemental de l’Aude exprimait son émotion suite à la constitutionnalisation de l’interruption volontaire de grossesse.

Le texte est à retrouver ci-dessous dans son intégralité :

« La liberté de disposer de son corps pour les femmes est un droit revendiqué de longue date et qui a trouvé une première concrétisation il y a un peu moins de cinquante ans grâce à Simone Veil avec la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse.

Le 4 mars, la France a fait un nouveau pas – et quel pas ! – dans la reconnaissance de cette liberté. En l’inscrivant dans la Constitution de notre République, elle en fait un principe irrévocable et c’est heureux. A l’heure où ailleurs en Europe et dans le monde, sous le poids des mouvements réactionnaires d’extrême droite, cette liberté d’avorter est contestée ou refusée aux femmes, il s’agit d’une victoire dans le combat d’émancipation que je veux souligner avec force et fierté.

Le Congrès a voté à une large majorité cette « liberté garantie à la femme d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse ». Une large majorité n’est pas l’unanimité. Chacun – et chacune ! – pourra et devra se rappeler quels députés ont manqué à ce jour historique pour notre pays, qui fait de la France le premier pays a élevé au rang constitutionnel cette liberté.

Mes pensées font à toutes celles qui ont ouvert la voie à cette victoire dans le combat pour les femmes. Elles font aussi à celles qui, dans notre pays il y a plus de cinquante ans, mais aussi actuellement sous d’autres latitudes doivent encore se mettre dans l’illégalité et dans la clandestinité pour être maître de son corps et accéder à cette interruption volontaire de grossesse.

En tant que femme, en tant qu’élue socialiste, mais aussi en tant que présidente du conseil départemental de l’Aude, collectivité pleinement engagée dans l’égalité entre les femmes et les hommes, je suis aujourd’hui pleinement satisfaite de ce vote. Avec les élus de la majorité de gauche et écologiste « Unis pour l’Aude », nous menons des politiques publiques en faveur de l’émancipation et de l’accompagnement de nos concitoyens.

Nous sommes pleinement engagés, à travers notre centre de santé sexuelle notamment, dans l’accompagnement des femmes : celles qui désirent un enfant, celles qui font en avoir un mais aussi celles qui, pour des raisons qui leur appartiennent et que la société n’est pas en droit de juger, doivent faire le choix d’interrompre une grossesse, dans le respect de la loi. »

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
La péniche Europodyssée amarrée au quai de la cité - DR office municipal de tourisme de Carcassonne.
Actualités

Carcassonne : la péniche Europodyssée amarrée à son nouveau port d’attache

C'est un événement aussi fluvial que culturel. La péniche Eu ...
FISE 2023 ©Louise Brahiti
Actualités

Appel à bénévoles pour le FISE 2024 à Montpellier

Le FISE, événement du sport extrême, revient sur les berges ...
Actualités

Carcassonne : la 7e opération de rénovation des façades est lancée

La 7ème campagne de rénovation des façades est lancée et con ...
Actualités

Mon Canal Propre 2024 : une opération pour entretenir le Canal du Midi

Le samedi 27 avril prochain se déroulera l’opération M ...