Le centre historique de Narbonne soumis à la dégradation de bâtiments privés

access_time Publié le 11/01/2024.

Certains bâtiments privés dégradés posent des défis significatifs, notamment dans le centre historique de Narbonne. Pour y répondre, la Ville de Narbonne a mis en place des procédures de mise en sécurité.

Pour y répondre, en application des pouvoirs de police du Maire, la direction Hygiène, Sécurité et Santé Environnementale (HSSE) met en œuvre les procédures de mise en sécurité. L’enjeu est d’intervenir lorsque la situation est de nature à porter atteinte à la sécurité des personnes et afin de les protéger d’un risque d’accident.

La direction HSSE constate, depuis ces dernières années, une augmentation du nombre de procédures sur le territoire, qui peuvent être lourdes de conséquences pour les propriétaires et les occupants. Se pose ainsi la question du devenir de ces immeubles et la prise de conscience des propriétaires ou nouveaux acquéreurs en quête d’investissement.

En prévention, elle a donc conçu un nouveau dépliant à destination des propriétaires où les différents risques et solutions d’accompagnement sont détaillés et consultables sur :
https://www.narbonne.fr/sites/default/files/prevention_risques_structurels_pap.pdf

Lorsqu’un bâtiment est signalé comme dangereux, la direction HSSE intervient et fait appel à un inspecteur salubrité afin de lever le doute et déterminer le degré de dangerosité de la situation.

Ces interventions sont essentiellement dans le centre ancien qui est classé Site Patrimonial Remarquable. Il est donc important d’appréhender le bâti ancien en tenant compte particulièrement des éléments structurels (fondations, murs, planchers, charpente), des techniques mises en œuvre et des matériaux utilisés (pierre, brique bois, métal et béton) à l’époque de sa construction.

L’entretien de ces ouvrages et la réparation des désordres dès leur apparition est essentielle face à des structures composées essentiellement de bois, ce qui accroit les risques de gonflement et pourrissement avec l’humidité ou encore la présence d’insectes xylophages pouvant détériorer les capacités mécaniques des éléments.

De plus, les travaux tels que l’abattage d’une cloison ou la pose d’un carrelage peuvent d’autant plus déstabiliser les édifices dans la répartition des charges calculées au départ. Lorsque des travaux sont nécessaires, une demande d’autorisation du syndicat de copropriété et de la direction de l’Urbanisme est requise.

Les agents de la Maison de l’habitat du Grand Narbonne accompagnent et conseillent également les propriétaires dans leurs projets de rénovation. Des journées de formation sont organisées pour informer, sensibiliser et prévenir des risques.

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
Illustration
Actualités

Aude, sécheresse : plusieurs zones placées en « vigilance » et « alerte »

La préfecture a décidé de placer 23 communes du département ...
Les enfants ont reçu une ttestation de bon suivi mardi 18 juin © Ville de Narbonne / Bernard Delmas.
Actualités

Narbonne : 51 écoliers reçoivent un « Coup de pouce » pour apprendre à lire

Le dispositif "Coup de pouce clé" accompagne depuis 2009 les ...
Vote illustration
Actualités

Vote du 30 juin : tout ce qu’il faut savoir sur les élections législatives

À la suite des résultats des élections européennes le 9 juin ...
Les candélabres de la zone de La Coupe vont être changés © L'Echo du Languedoc.
Actualités

Narbonne : l’éclairage public de la zone de La Coupe passe aux LED

Les 98 candélabres de la zone d'activité vont être progressi ...