Rencontre avec Miss Aude 2021 : Justine Renda

access_time Publié le 29/07/2021.

A peine élue Miss Aude 2021 que Justine Renda participait dans la foulée au concours Miss Languedoc-Roussillon. Une semaine marathon pour la jeune Lézignanaise de 18 ans, qui a eu la gentillesse de nous réserver un entretien exclusif.

Justine Renda, félicitations pour votre sacre et votre récent parcours, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Merci à vous ! Alors bonjour à tous, je m’appelle Justine Renda, je suis née le 6 mai 2003 à Perpignan. J’ai fêté mes 18 ans cette année, et je vis aujourd’hui à Lézignan-Corbières.

Pouvez-vous nous résumer votre parcours scolaire/professionnel ?

Je viens d’obtenir mon BAC général avec mention « bien », spécialité danse ainsi que sciences économiques et sociales. En septembre prochain j’intégrerai une école pour devenir éducatrice de jeunes enfants, à Toulouse. J’ai eu un entretien récemment, c’est une école privée où il n’y avait qu’une trentaine de places et j’ai eu la chance d’y être admise.

Concernant le concours de Miss Aude, comment vous êtes-vous décidée à y participer, quelles ont été vos motivations ? Etait-ce votre premier concours ?

C’était mon tout premier concours en effet. La motivation m’est venue de mon grand-père. Depuis toute petite on regardait les Miss à la télé en famille, et il me répétait sans cesse qu’un jour, quand j’aurai 18 ans, il m’y inscrirait. Il me le répétait très souvent. Malheureusement, il est décédé l’année passée, et je tenais à m’y inscrire pour lui. Mes parents et ma famille m’ont également toujours soutenu dans cette démarche.

Qu’avez-vous ressenti au moment de votre élection à Leucate ? Qu’est-ce qu’il se passe à ce moment-là dans votre tête ?

Je n’y croyais tout simplement pas ! En plus, ils commencent par donner les numéros des candidates, sauf qu’à ce moment-là on ne réalise pas vraiment. On se demande si c’est réel. C’est vraiment incroyable, tout le monde vous applaudit, vous sourit, vous êtes au centre de plein d’attentions. On vous prend en photo, on vous sollicite, c’est extraordinaire ! Puis quand on rentre à la maison le soir, et bien on se la raconte un peu (rires) !

Quels sont vos ambitions ou vos projets pour la suite ?

J’aimerais à terme devenir directrice de ma propre école, le diplôme que je vais passer me permet d’envisager cette voie-là. Sinon je suis actuellement à Fabrezan en tant qu’animatrice pour y passer mon Bafa. Ce brevet est valorisant pour mon futur professionnel.

Je suis également toujours en pleine compétition pour l’élection de Miss Languedoc-Roussillon, ce sont des expériences exceptionnelles qui resteront bénéfiques quoi qu’il arrive. J’étais à Castelnaudary le 24 juillet pour les demi-finales, je suis toujours parmi les 14 finalistes sur les 27 sélectionnées.

Je repars le 30 juillet (*) à Montpellier pour la préparation de la finale qui aura lieu le 31. Entre les défilés et les chorégraphies, ça promet beaucoup de travail. Mais encore une fois, c’est vraiment génial et je suis passionnée par ce milieu.

*A noter que l’interview a été réalisée le 28 juillet.

Actualités

In and Out et le Chiffre de la semaine

In : 1500 arbres seront plantés cet hiver le long du Canal d ...
Actualités

Entretien exclusif avec Quentin Estrade, médecin volontaire narbonnais en Ukraine

Interne en cardiologie à Toulouse, Quentin Estrade a décollé ...
Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...
Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...