Pro D2 5ème j. : Narbonne s’incline (encore) à domicile 26-30 contre Aurillac

access_time Publié le 24/09/2021.

Narbonne accueillait Aurillac dans le cadre de la 5e journée de Pro D2, une rencontre où les deux équipes devaient confirmer et enchaîner après leur première victoire de la saison la semaine précédente.

Au Parc des Sports et de l’Amitié. Arbitrage de M. Jonathan Dufort. Score à la mi-temps : 10-20.

XV de départ Narbonne : Moise, Rochier, Boughami, Faleafa, Fortuin, Madaule (cap.), Belzons, Axtens, Kaiser, Robertson, Sitauti, Lebraud, Nuemo, Taulagi, Goutard. Remplaçants : Blanc, Abadie, Visser, Sese, Nova, Meret, Nawaqatabu, Cotet.

Pour Narbonne : essais de Fortuin et Taulagi, Robertson 16 points au pied (6/6), 4 pénalités, 2 transformations.

XV de départ Aurillac : Plantier, Nioradze, Kartvelishvili, Rolland, Motoc, Tsuskiridze, Roussel (cap.), Tison, Bouyssou, Palmier, Coertzen, Sagote, Yobo, Valentin, Gogoladze. Remplaçants : Boudou, Seyrolle, Singer, Tivoli, Maituku, Reggiardo, Aucagne, Gajion.

Pour Aurillac : essais de Nioradze, Motoc et Bouyssou, Palmier 15 points au pied (6/6), 3 pénalités, 3 transformations.

Et d’entrée de jeu les Narbonnais seront cueillis à froid dans cette rencontre par des Aurillacois très entreprenants. Sur un ballon porté, c’est le talonneur Nioradze (5e) qui vient inscrire le premier essai de la rencontre pour les visiteurs. Transformé par Palmier, les Narbonnais déjà sous pression, vont passer dix premières minutes particulièrement complexes. Mauvais choix, approximations au pied, même en mêlée les Narbonnais sont bousculés et concèdent une pénalité face aux poteaux à 40 mètres, transformée sans souci par Palmier, 10-0 pour Aurillac.

Au quart d’heure de jeu, Narbonne relève quelque peu la tête, et obtient à son tour une pénalité sur une mêlée aurillacoise sanctionnée, Robertson se charge de réduire l’écart des 40 mètres, 3-10. Mais la maîtrise est clairement au crédit d’Aurillac, et sur une nouvelle faute narbonnaise, Palmier passe une nouvelle pénalité : 3-13 (20e).

Progressivement, les Narbonnais vont toutefois parvenir à inverser la tendance. Sur une touche aux 5 mètres trouvée pour le RCN, les « orange et noir » sont très proches d’inscrire l’essai sur le regroupement qui suit. A la faute, le demi-de-mêlée visiteur Bouyssou écopera d’un carton jaune (27e). Dans la foulée, Fortuin pour Narbonne parvient finalement à franchir la ligne, essai narbonnais transformé qui permet aux locaux de recoller : 10-13 (29e).

Double cartons jaunes pour Plantier côté Aurillac et Boughanmi côté Narbonne (35e), suite à une faute en mêlée, l’arbitrage avait préalablement averti les deux protagonistes. Alors que les débats commençaient à s’équilibrer, Narbonne juste avant la pause va très mal jouer un ballon, pourtant gratté en mêlée. Sur un jeu au large, le ballon rendu au pied sur touche directe coûtera très cher. Dans la continuité, Aurillac remonte progressivement le ballon, bien aidé par les pénalités narbonnaises concédées. Et sur une touche aux cinq mètres, Narbonne va finir par céder, Motoc pour Aurillac va complètement déchirer le rideau défensif adverse. Transformation validée, et un score de 10-20 à la pause.

Tignous, la mascotte narbonnaise, a donné tout ce qu’il avait pour soutenir son équipe.

A la reprise, les locaux vont débuter de la pire des manières. Sur l’engagement, Bouyssou de retour sur le terrain, s’échappe et s’en va aplatir entre les poteaux (41e). Incroyable passivité défensive, surtout que Narbonne a toutes les difficultés du monde à tenir le ballon. La réaction locale intervient pourtant quelques minutes plus tard. Goutard s’échappe puis transmet en bout de ligne à Taulagi, repris de justesse sur la ligne d’en-but. Grosse occasion qui s’envole, mais en attendant le score est toujours de 10 à 27 pour Aurillac.

Acculés sur leur ligne, les visiteurs vont à leur tour finir par craquer. Alors que Tison écope d’un carton jaune pour anti-jeu côté Aurillac, le jeu au pied de Robertson trouve Taulagi qui n’a plus qu’à réceptionner et aplatir. Essai transformé, Narbonne semble aller mieux mais accuse toujours un retard de dix points : 17-27 (52e). Puis sept points seulement, Robertson passe une nouvelle pénalité (55e). Imité par Palmier cinq minutes plus tard, le score évolue à nouveau à 20-30.

Le jeu se poursuit, Narbonne essaie de remettre la pression, sur une percée de Taulagi, Gogoladze écope d’un carton jaune (62e). Robertson de 50 mètres valide une autre pénalité, poteau rentrant, 23-30 (66e). Dix minutes encore à jouer, Pierrick Nova sur un regroupement reçoit un coup de genou et le jeu se retrouve interrompu quelques minutes. Il parviendra à se relever mais devra laisser sa place, Robertson dans la foulée réduit encore l’écart, 26-30, alors qu’il reste moins de sept minutes à jouer.

Puis Narbonne va tout donner dans cette fin de rencontre. Sur une tentative de drop aurillacoise contrée, les orange et noir remontent le terrain et assiègent le camp cantalien. Mais les assauts successifs ne parviendront pas à mettre à mal la muraille aurillacoise. Sur un ultime ballon gratté, les visiteurs parviennent à récupérer une dernière pénalité, mettant un terme aux débats (26-30).

Du côté narbonnais, le bilan est cruel, troisième défaite à domicile en autant de matchs cette saison, le Racing ne parvient pas à enchaîner après le succès en Provence lors de la précédente journée (15-18). Les Cantalais, quant-à-eux, confirment après leur première victoire de la saison, c’était la semaine passée contre Grenoble (21-16).

La situation ne s’arrange pas pour les Narbonnais. Au contraire, Aurillac se donne de l’air au classement.
Sport

Le Tour de France 2022 démarre aujourd’hui à Copenhague !

Le départ officiel du Tour de France 2022 sera donné aujourd ...
Sport

Aude : Max Maury champion de France de tir à l’arc nature en Seniors 3

C’est une sacrée performance que vient de réaliser le ...
Sport

Pierre Micheau, président du District de l’Aude de football, à la défense du FUN

Dans un communiqué, le président du District de l’Aude ...
Sport

Le FISE débarque à Canet-en-Roussillon !

Nos voisins des Pyrénées-Orientales vont pouvoir bénéficier ...