On en parle

access_time Publié le 18/12/2020.

IN

70 tonnes de nourriture récoltée pour la Banque alimentaire

Le directeur de la Banque alimentaire de l’Aude, Bernard Bonnes, a livré le 10 décembre le résultat de l’opération, menée grâce à des bénévoles de plus d’une trentaine structures différentes, à l’œuvre dans les enseignes de la grande distribution pour récoler les dons des clients. Deux journées et demie de l’opération qui auront permis de réunir plus de 70 tonnes de denrées : l’équivalent de 140 000 repas, précise la BA de l’Aude, « soit 25 000 repas de plus par rapport à la collecte de l’année dernière ». La Banque alimentaire organisait dans l’Aude, comme sur tout le territoire national, la 36e édition de sa collecte du vendredi 27 au dimanche 29 novembre.

Out :

Les difficultés rencontrées par les cafetiers, restaurateurs et fournisseurs
Menée par l’Union des Métiers de l’Industrie et de l’Hôtellerie de l’Aude, la manifestation s’est tenue ce mardi 15 décembre 2020 à Narbonne. Et les inquiétudes sont immenses. Si à 9 heures 30, le cortège est parti des Halles, l’Union des Métiers de l’Industrie et de l’Hôtellerie de l’Aude (UMIH 11) était évidemment de la partie. Quelques heures plus tôt, lundi 14 décembre, c’est à Paris qu’un premier rassemblement a eu lieu. « Moi, je voulais faire cette manifestation près de nos adhérents et de nos restaurateurs, dans notre département », commente Thierry Deniau, le président du syndicat dans l’Aude. À un peu plus d’un mois de ce qui doit être, normalement, le bout du tunnel, les professionnels ont manifesté à Narbonne avant d’être reçus dans la sous-préfecture audoise. Plusieurs centaines de personnes étaient présentes.

Le chiffre de la semaine

3

Comme la quantité en tonnes de poissons préservés lors des travaux sur le Canal du Midi.
Dans la continuité de ses actions en faveur du milieu et de l’halieutisme, la fédération de pêche de l’Aude s’est engagée cette année à accompagner les travaux réalisés par Voies navigables de France (VNF) sur l’intégralité du réseau de canaux.
En effet, les travaux de confortement des ouvrages ou d’automatisation conduisent VNF à une mise à sec totale des sas et poches d’eau à proximité d’écluses.
En collaboration avec les présidents d’associations agréées pour la pêche et la protection du milieu aquatique (AAPPMA) et des bénévoles locaux, ce sont plus de 3 tonnes de poissons qui ont ainsi « été sauvés d’une mort certaine », précise la Fédération. Au total, 10 écluses ont été pêchées entre Castelnaudary et le canal de la Robine, où des poissons de qualité et de grande taille ont été transportés vers des biefs en eau.

Actualités

Patrice Abela, un père qui court pour ses filles atteintes d’insensibilité congénitale

Un père qui s’est élancé sur le parcours du Tour de Fr ...
Actualités

In and Out et le chiffre de la semaine

INAude : le vététiste porté disparu, retrouvé sain et sauf L ...
Actualités

L’Aude sera-t-elle frappée par un tsunami d’ici 30 ans ?

L’Unesco alerte sur l’accroîssement des risques ...
Actualités

Santé : le constat alarmant des services d’urgence, l’Aude concernée

A l’approche de l’été, c’est une véritable ...