Narbonne : les trois projets lauréats du Challenge National de l’Ingénieur

access_time Publié le 06/04/2022.

Le week-end dernier, 53 élèves ingénieurs de l’école des Mines d’Alès ont participé au Challenge National de l’Ingénieur du Grand Narbonne qui s’est tenu à IN’ESS. Répartis en treize équipes, les élèves avaient 48h pour développer un projet de création ou de développement d’entreprise. Trois équipes ont été récompensées pour leur solution innovante.

Le challenge national de l’ingénieur du Grand Narbonne est à la fois un challenge d’entreprenariat et un accélérateur d’idées et d’innovations. Ainsi, treize porteurs de projets ont pu être accompagnés par une équipe composée de trois à cinq élève-ingénieurs et épaulée d’un coach.

À l’issue des 48h, les projets ont été présentés lors d’un Grand Jury composé de Jean-Michel Alvarez, Vice-président du Grand Narbonne en charge de l’Economie et de la relance économique, de l’Innovation, de l’Attractivité de l’enseignement supérieur et de la Formation ainsi que de représentants des structures partenaires de l’événement comme la CCI de l’Aude, l’agence AD’OCC, la PFT11-66, lA JCE Narbonne, Face Aude, et l’école des Mines Alès.

Les trois lauréats sont :
Grand Prix : Antonin Arnaud (ph. ci-dessus) développe une solution électronique pour faciliter l’atterrissage des avions en complément des solutions existantes qui sont perfectibles, notamment au niveau de l’aviation légère et des petits aérodromes. Antonin est étudiant à l’Université de Montpellier en faculté des sciences, il possède son Brevet de Pilotage et est passionné d’aviation. Les trois élèves ingénieurs de son équipe lui ont apporté des éléments essentiels sur la technologie à employer et la cible-client prioritaire. Un brevet va être déposé pour protéger son idée.

Second Prix : Florian Bernard imagine et développe une douche économique en eau : ou comment passer de 15 litres par douche à 1,5 litre par un système ingénieux de brumisation. Florian a repris des études après avoir travaillé 7 ans dans l’aéronautique. Un brevet va également être déposé pour protéger son idée.

Coup de Cœur du jury: Théo Brosse et Léna Leenhart, étudiants en STAPS à Montpellier (faculté de sports) développent des offres de vacances à destination des porteurs de handicaps. Des offres sur mesure afin de permettre des vacances actives à celles et ceux qui en sont trop souvent privés. Projet RARE (Rêve Agit Réalise Expérimente).

Tous les porteurs de projet vont bénéficier d’un accompagnement et de connexions permises et renforcées par le Grand Narbonne, ses pépinières d’entreprises et ses partenaires, notamment Mines Telecom Alès. Ils sont également lauréats d’un hébergement de deux ans dans l’une des pépinières du Grand Narbonne pour concrétiser leur projet.

(Crédits ph. Agglo)

Actualités

Carcassonne : les incivilités ont coûté 1,5 million d’euros à la collectivité en 2021

Il y a de quoi en effet grincer des dents. La Ville de Carca ...
Actualités

Ukraine : plus d’une vingtaine de civils tués à Odessa dans un bombardement

La guerre apporte toujours avec elle son lot de tragédies. L ...
Actualités

Les loups de retour dans la Montagne Noire ?

A Labastide-Espaibarenque au nord de Carcassonne, l’él ...
Actualités

Kodac, une boule d’énergie à apprivoiser

Dans notre rubrique consacré à nos amis les animaux, nous fa ...