Les kabourdes du désert participent au rallye Roses des Sables

access_time Publié le 11/10/2022.

Emilie Rotsaert et Charmaine Batisse-Dauquaire sont deux amies d’enfance. Elles parrainent aujourd’hui l’équipe des Pink Couz’in 82, engagée dans le Trophée Roses des Sables au Maroc, qui s’élance aujourd’hui. Dans l’attente d’un projet encore plus fou, celui d’y participer en 2023.

Emilie Rotsaert habite à Armissan (Aude). Secrétaire et organisatrice de voyage, elle a été mise en contact avec les Roses des Sables pour soutenir dès cette année l’une des 168 équipes participantes : les Pink Couz’in 82. Elle fêtera ses 40 ans l’année prochaine, où elle participera directement à la course.

« Les Kabourdes du désert 78 » sera leur nom d’équipe officiel pour leur participation au trophée Roses des Sables 2023. Une compétition à vocation humanitaire, un rallye-raid 100% féminin à travers le Maroc. 5 000 kilomètres à parcourir pendant une douzaine de jours pour atteindre les portes du désert marocain en 4×4, SSV, quads et motos.

L’objectif, au-delà de la performance physique et sportive d’un tel périple, est de permettre d’apporter aux populations locales des tonnes de vivres, de matériel de santé ou en lien avec l’éducation ou le développement de l’enfant.

« C’est un défi complètement fou qu’on s’est lancé. De part mon activité d’organisatrice de voyage, j’ai été mise en relation avec cet événement. C’est quelque chose qui nous tient réellement à cœur avec Charmaine. Cette année nous nous « limitons » à la récolte de matériel à destination du Maroc, mais l’année prochaine on va franchir le cap ! »

Une course solidaire en faveur d’associations

Enfants du désert, Club des Petits Déjeuners, Ruban Rose, Croix Rouge Française, Jeune et Rose et Fondation GoodPlanet sont les six membres partenaires de l’événement. « Nous soutenons l’association Ruban Rose, en ce mois d’octobre rose, en faveur de la lutte contre le cancer du sein », témoignait Emilie.

« Je parraine également Souhaila, une enfant marocaine de onze ans. L’année prochaine sera l’occasion d’aller à sa rencontre. Cela promet de beaux moments d’émotion en perspective. Ma propre fille de six ans entretient une correspondance au Maroc. Je trouvais ça intéressant et enrichissant pour elle. »

Une démarche humaniste et solidaire pour les deux amies d’enfance, qui dès aujourd’hui se sont lancées comme défi de lever des fonds et des dons pour leur participation l’année prochaine. « Nous avons déjà loué notre 4×4. L’idéal pour un tel périple et pour acheminer le matériel serait d’atteindre les 10 000€ de budget global. »

« Evidemment, cette somme servira à couvrir les frais et chaque euro restant sera reversé à Ruban Rose. Nous en appelons donc à la générosité et à la solidarité, pour permettre également de faire parler des associations et de leurs activités. La médiatisation sera également importante, nous cherchons des sponsors et soutiens de toute sorte, afin de collecter également du matériel à destination des locaux. »

Une organisation et une logistique de course impressionantes

Ainsi l’année prochaine, le binôme devra rallier Biarritz pour répondre à tous les critères d’avant-course. Avant de devoir traverser toute l’Espagne à destination de l’extrême-sud de l’Europe, pour ensuite traverser la Méditerranée jusqu’à Tanger. « Traverser l’Espagne constituera ainsi une première épreuve informelle, plaisante Emilie, il arrive que par soucis techniques, les concurrents ne parviennent pas jusqu’au Maroc. »

A hauteur de 200/250 km par jour, les participantes arpenteront donc le Maroc pendant douze jours, du 10 au 22 octobre 2023. Elles bivouaqueront le soir, avant de repartir sur les routes dans l’Atlas marocain dès le lendemain. L’occasion sera également donnée lors d’étapes spéciales de livrer les dons récoltés aux populations locales.

« C’est le véritable objectif du voyage. La course n’est qu’un prétexte pour échanger et partager des moments tout en se montrant solidaire de gens qui vivent de très peu. Nous cherchons notamment à distribuer des crayons, cahiers, livres ou jouets sans pile. Je précise sans pile car sinon ils ne pourront pas les recharger. »

Un voyage qui nécessitera également pour les participantes une préparation sportive afin de pouvoir répondre à l’exigence physique d’une telle expérience. « Je vais me remettre à la natation, on va également effectuer des stages de conduite parce qu’on n’a aucune expérience pour rouler sur de telles distances sur des terrains comme ceux-là, le passage des dunes promet également d’être particulièrement mouvementé ! »

Le Trophée Roses des Sables 2022 a débuté cette semaine

Le Trophée Roses des Sables soutient différentes causes auxquelles les femmes sont particulièrement sensibles. Moteur essentiel de Désertours (organisateur) depuis l’origine, la solidarité fait partie intégrante de chacun de ses évènements.

« Apprendre à lire, écrire et compter : ce droit doit être accessible à tous ! » est la devise de l’association Enfants du Désert, présidée par Lætitia Chevallier. Les moyens déployés au Maroc visent principalement à rendre l’éducation accessible au plus grand nombre sur le territoire. 

Construction d’écoles, de salles de classe « en dur », de garderies et de jardins d’enfants, équipement de ces infrastructures en bibliothèques, terrains de sport, blocs sanitaires, panneaux photovoltaïques, jardins potagers et enfin dons en matériels scolaires, informatiques et ludiques sont le socle de l’action d’Enfants du Désert dans les villages isolés du Maroc.

*Pour soutenir les kabourdes du désert, prise de contact par mail : Leskabourdesdudesert@outlook.fr ou par courrier à l’adresse : 10 rue Jean-Jaurès 11110 Armissan.

Actualités

Entretien exclusif avec Quentin Estrade, médecin volontaire narbonnais en Ukraine

Interne en cardiologie à Toulouse, Quentin Estrade a décollé ...
Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...
Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...
Actualités

L’année 2022 est la plus chaude jamais enregistrée

Alors que décembre n’est pas encore arrivé, les prévis ...