Le Racing Club Narbonne mobilisait ses troupes au Théâtre

access_time Publié le 11/07/2023.

Le temps d’une soirée dédiée à ses partenaires au Théâtre+Cinéma de Narbonne ce vendredi, le Racing Club Narbonne présentait sa version 2023/2024 avec plein d’ambition.

Xavier Marco, le président du RCN, annonçait le premier la couleur : « Nous voulons inciter tout le monde à participer à notre projet. Nous sommes en pleine expansion et en plein développement, et vous serez les acteurs de ces changements. » Un projet sportif ambitieux, qui vise à remonter en pro D2 d’ici trois ans et, surtout, à y rester. Plusieurs intervenants se sont ainsi succédé au pupitre pour présenter les différents aspects de « Renaissance d’une légende », nom du projet.

Devant près de 250 personnes, l’objectif a été affiché de vouloir installer Narbonne dans le Top 20 des clubs français. Soit faire du club un habitué de la première partie de tableau en Pro D2. Un objectif jugé réaliste, sur « un territoire authentiquement rugby, des équipes de jeunes de qualité, des partenaires solides et un territoire dynamique », quatre piliers sur lesquels axer cette renaissance.

Construire un club global et structuré, trouver un modèle économique fiable et s’enraciner dans le territoire, seront les points fondamentaux des trois ans à venir. Avec l’ambition d’atteindre les 5 ou 6 millions d’euros de budget annuel, et franchir la barre des 4 000 abonnés et 6 000 spectateurs. Accroître le potentiel économique et financier par l’augmentation du nombre de partenaires, notamment sur le Grand Narbonne.

Avec 37 communes, 130 000 habitants et plus de 13 000 entreprises référencées, les dirigeants narbonnais souhaiteraient accroître le taux de participation des acteurs économiques locaux au sein de cet « effort de guerre ». Avec 2,3 millions d’euros en 2023, le club espère atteindre les 2,8 millions en 2024 puis les 3,5 millions d’euros en terme de soutien financier issu de ses partenaires.

Un prévisionnel ambitieux, mais pas irréaliste, devant le potentiel affiché par cette équipe du Racing Club Narbonne. Julien Séron, le manager général, affichait également les ambitions sportives notamment en évoquant les aspects sur lesquels lui et ses joueurs allaient travailler. « Être conquérant, rechercher les espaces, faire preuve d’agressivité, d’organisation et de discipline, seront les maîtres-mots de cette saison. »

A noter également la volonté affichée dans le recrutement de remonter en Pro D2, la grande majorité des néo-racingmen en est issue. Clément Estériola, talonneur de 32 ans en provenance de Béziers ; Jamie Hagan, pilier de 35 ans de Béziers également ; Mohamed Loukia, pilier droit de 29 ans de Provence Rugby ; Dennis Visser, deuxième ligne de 30 qui vient des Zebres (Italie) ; Charles Malet, troisième ligne de 32 ans de Provence Rugby ; Josh Valentine, demi-de-mêlée de 40 ans de Béziers ; Gilles Bosch, demi d’ouverture de 32 ans provenant de Biarritz ; Peter Betham, centre/ailier de Provence ; Ambrose Curtis, centre/ailier de 30 ans du Stade Montois ; et enfin Enzo Mélisse, deuxième ligne de 21 ans qui vient d’Oyonnax.

Retrouvez tous nos articles sur le sport, ainsi que notre page Facebook.
Sport

Les résultats sportifs audois du week-end

Rugby à XV Nationale :– Carcassonne : à la réception d ...
Sport

Le Racing Club Narbonnais dédiera son match à la cause du handicap

Le Racing Club Narbonnais (RCN) se positionne en fervent déf ...
Sport

Les résultats sportifs audois du week-end

Rugby à XV Nationale :– Narbonne : à Bourgoin, les Nar ...
Sport

Jennifer Eparvier-Scottez, porteuse de flamme olympique : « C’est un honneur »

Gérante d’une salle de sport à Carcassonne, Jennifer Eparvie ...