Des vacances pour les héros du Covid

access_time Publié le 15/05/2020.

Sur une idée du maire de Vinassan Didier Aldebert, l’opération «Vacances sans Masque» a pris de l’ampleur. L’initiative vise à offrir des hébergements de vacances à tous les personnels en première ligne pendant la lutte contre le Covid-19.

Une plateforme recense les logements mis à disposition pour le repos des guerriers et guerrières.

Comment un geste individuel peut faire son chemin et devenir une action collective de solidarité. Sensibilisé en tant que citoyen et premier magistrat, le maire de Vinassan a voulu aller au-delà des simples applaudissements destinés, chaque soir, au personnel soignant. Didier Albedert explique sa démarche.

Comment vous est venue l’idée ?
Tout naturellement en regardant les journaux télévisés au tout début de la crise du Covid et en voyant l’abnégation, le courage ,l’altruisme du personnel soignant ainsi que des personnes réquisitionnées. Ils et elles faisaient tout pour nous sauver la vie où nous la faciliter. Je me suis donc posé la question : que pourrais-je faire pour les remercier ?. Possédant une petite résidence secondaire à la mer, je me suis dit qu’après tout ce temps d’efforts, ,je pourrais leur offrir un peu de réconfort en prêtant ma maison pendant une semaine pour les vacances.Puis l’idée s’est un peu plus étoffée. Nous avons sur notre territoire beaucoup de résidences secondaires inoccupées en ailes de saisons, voire en pleine saison. Beaucoup de propriétaires louent quelques semaines en été, mais ont également des semaines disponible. J’ai donc pensé que l’on pourrait remercier nos héros de cette façon.

N’est-ce pas aussi une démarche plus globale ?
Au delà du geste solidaire, c’est également une anticipation sur la future crise économique. Effectivement, nous sommes sur un territoire avec une économie touristique forte et, par ce biais, il serait intéressant de pouvoir amener un plus de touristes sur notre région et ce dans des périodes plus calmes. Un budget «vacances» non grevé du montant du logement permettrait peut-être à nos commerçants et nos producteurs de profiter également de cette action.

«Servons-nous du passé»

Sentez-vous un élan de solidarité dans ce contexte difficile ?
Oui la solidarité lors de cette crise a été exceptionnelle , comme toujours dans notre pays. Avec le projet «Vacances sans Masque», certains propriétaires peuvent également participer à cet élan de solidarité mais ,comme je le précisais précédemment , aussi pour aider à la relance économique.

Ne craignez-vous pas qu’avec le déconfinement, on oublie le sacrifice des personnels exposés ?
Effectivement, le passé récent – et je pense à la période difficile des attentats – nous rappelle à la triste réalité. Nous applaudissons nos héros lors de la crise puis nous les oublions, voire les conspuons, quelques mois plus tard. Servons-nous du passé pour ne pas les oublier dans quelques semaines. . Je pense sincèrement que la crise sanitaire n’est pas encore terminée et que nous devrons apprendre à vivre avec ce risque. Nous allons encore solliciter fortement nos «héros» dans les semaines et les mois à venir.

Actualités

Cacassonne : l’artiste Méro fond ses visages colorés dans le paysage

Le street-artiste toulousain originaire de Trèbes vient d'ac ...
Illustration
Actualités

Saint-Nazaire-d’Aude : le réseau d’eau en travaux pendant cinq semaines

Les travaux ont débuté le 15 avril et devraient s'achever au ...
DR Cyril Durand
Actualités

Narbonne : la mairie réalise une enquête de satisfaction auprès de ses usagers

Comme chaque année, la Ville de Narbonne réalise une enquête ...
Des fioles en verres retrouvées sur le site - DR Cyril Durand
Actualités

Narbonne : une nécropole romaine d’une « importance exceptionnelle » mise à jour

Les archéologues de l'Inrap ont présenté, ce mercredi 17 avr ...