Bizanet : l’Ushuaïa village Figurotta élu meilleur camping d’Occitanie par Pitchup

access_time Publié le 19/06/2024.

le camping Figurotta de Yannick (45 ans) et Samantha (44 ans) vient de rejoindre le réseau Ushaïa villages © C.D.

Double actualité pour le camping audois avec le passage sous la franchise de TF1 Ushuaïa villages et le classement au top par la plateforme de réservation Pitchup.

Un coin de garrigue sous les pins, balayé par le vent audois. C’est ici, dans le village de Bizanet, à une dizaine de kilomètres de Narbonne, que la reconversion professionnelle de Yannick et Samantha Rausher s’est matérialisée en 2015. Changement de vie, changement de décor, le couple originaire d’Alsace a troqué sa vie de contrôleur technique (lui) et d’assistante logistique chez Puma France (elle) pour deux paires de tongs et un air de vacances permanent en guise de bureau. « Nous avons saisi l’opportunité de racheter ce camping en fin de vie que nous avons pu entièrement rénover selon nos goût », explique Yannick.

Conserver « l’esprit familial »

Après moult travaux et neuf ans passés, leur vison d’un « camping à l’esprit familial, avec des emplacements espacés et de la verdure où ce qui prime, c’est le bien-être » a pris forme. Passé de 30 à 60 emplacements répartis dans une pinède de 1, 7 hectares, leur camping comprend aujourd’hui seulement douze mobil-homes, le reste étant dédié aux caravanes, camping-cars et, chose de plus en plus rare, aux toiles de tente. « On veut garder ce côté authentique du camping », assure Samantha. « C’est plus convivial, on est plus proche des gens, il y a plus de façon de créer du lien », poursuit son mari. Quatre logements insolites complètent l’offre (cabane enchantée, tipi et spa, bulle et spa, kota & bain nordique/sauna) depuis la crise du Covid pour attirer une clientèle de proximité, notamment sur les ailes de saison.

Numéro 1

Une stratégie payante puisque la plateforme Pitchup, qui se présente comme leader en Europe, a classé leur camping numéro 1 en Occitanie. Elle référence 756 adresses en France et a pu collecter plus de 9 000 avis de clients en 2023 sur « l’emplacement, le rapport qualité-prix, la qualité de l’hébergement, les activités et la propreté de chaque site ». De quoi publier, mardi 4 juin 2024, la liste des campings de la région les mieux notés : sur les 114 français qui ont obtenu une note d’au moins 8 sur 10, sept se situent en Occitanie dont l’Ushuaia village camping Figurotta qui décroche la meilleure note : 9,5 sur 10.

Le site de 1, 7 hectares comprend une mini-ferme et un potager dans une pinède © DR.

En 2023, Yannick et Samantha ont accueilli 6 500 personnes (6 000 en 2022) dans leur camping trois étoiles entre le 5 février au 30 novembre pour un chiffre d’affaires d’environ 300 000 €. Douze personnes sont nécessaires pour faire tourner le site en pleine saison pour trois avec un apprenti en basse saison. Une affaire qui roule tranquillement mais qui nécessitait un appui pour résister à la poussée des grosses chaînes de camping.

« Nous souhaitions bénéficier de la notoriété d’une marque »

Yannick et Samantha Rausher ont ainsi décidé de rejoindre, cette année, le réseau Ushuaïa villages, faisant de leur camping le premier à intégrer ce réseau de 16 sites dans l’Aude. « Nous souhaitions bénéficier de la notoriété d’une marque, explique la responsable. Nous sommes en progression depuis la reprise du camping mais nous avions besoin d’un coup de pouce commercialement parlant. En étant indépendant, nous n’avons pas autant de moyen que sous couvert d’une marque. Et puis surtout, les idées Ushuaia nous correspondent. »

En effet, ce nouveau réseau du groupe TF1 met en avant une « offre de séjours intégrant une démarche de tourisme plus durable et responsable s’adressant aux vacanciers en quête de nature, découverte et authenticité », explique-t-il dans sa communication officielle. Des valeurs cohérentes à celles des gérants. « Rien n’est imposé, chaque camping va mettre en avant ses particularités, disent-il. Leur seul demande est d’avoir un coin nommé « L’Atelier » pour organiser des activités et favoriser les rencontres. »

Une démarche éco-responsable mise en avant

Ils vont donc poursuivre leur développement dans l’ptique éco-responsable qui est la leur depuis la reprise du camping et la rénovation des lieux. « Nous avons mis en place des choses pour conserver le cadre naturel. Il n’y a aucun traitement chimique sur le terrain, par exemple, nous avons deux chèvres qui s’en chargent. Nous avons aussi le tri sélectif et des panneaux solaires. On est autonomes sur environ 35 % de notre consommation. On a aussi des climatisations régulées dans les mobil-homes, des systèmes de temporisation dans les douches et les fontaines et l’eau des jacuzzi est stockée dans une citerne et réutilisée pour l’arrosage. »

La gestion de l’eau dans les établissements de plein air est aujourd’hui un sujet incontournable, d’autant plus dans les départements déjà en alerte sécheresse comme les Pyrénées-Orientales ou en passe de le devenir comme l’Aude (lire notre article). « Notre piscine a été construite en 2018 et pensée pour économiser l’eau. Nous la traitons d’ailleurs toute l’année pour éviter le gaspillage », précise Yannick. Un équipement indispensable pour un établissement de vacances, « surtout dans les terres », soulignent les propriétaires, dont l’absence nuirait à la fréquentation estivale. Même avec l’appui d’une grande marque comme Ushuaïa villages.

Cyril Durand

Photo : le camping Figurotta de Yannick (45 ans) et Samantha (44 ans) vient de rejoindre le réseau Ushaïa villages © C.D.

Économie

Villemoustassou : le domaine de Brau goûte à l’ivresse du vin désalcoolisé

Le domaine viticole bio de 40 hectares, à côté de Carcassonn ...
Économie

Occitanie : AVE Renfe fête joyeusement sa première année française

Depuis le lancement de l'opération des trains à grande vites ...
Économie

Narbonne : « Se lancer à l’export, les clés pour réussir » au menu des Instants éco

La CCI et la Chambre des métiers invitent, jeudi 18 juillet, ...
Le prix moyen pour un chalet tourne autour des 300 000 €. © L’Echo du Languedoc
Économie

Plages des Chalets (2/3) : « Les prix ont flambé depuis le Covid »

Produits atypiques du littoral, les chalets sont de plus en ...