Narbonne : des maîtres-nageurs agressés à l’Espace de Liberté

access_time Publié le 08/08/2022.

Ainsi, aujourd’hui et demain, les maîtres-nageurs de l’Espace de Liberté ont exercé leur droit de retrait suite à des agressions verbales et physiques à leur encontre.

Une agression de plus à L’Espace de Liberté. Alors que les maîtres-nageurs du site s’étaient récemment retirés suite à des insultes et crachats dont ils avaient été victimes, cette fois, un nouveau cap a été franchi. Hier dans la journée, une mère de famille avec sa fille a voulu passer en force dans un toboggan. Le maître-nageur, appliquant le règlement, signale à la mère de famille que sa fille, avec des brassards, n’a pas le droit d’utiliser le toboggan pour sa propre sécurité.

Devant ce refus, la mère de famille a tout simplement tenté de forcer le passage avec sa fille dans les bras. Le maître-nageur, faisant opposition de son corps, a vu la femme passer les mains à son cou pour l’étrangler. Une scène surréaliste, qui a incité le personnel à se retirer jusqu’à demain inclus. La piscine et bassins intérieurs sont ainsi fermés, l’accès aux installations extérieures a cependant été maintenu en raison de ces températures caniculaires.

« Que sont censés faire quatre maîtres-nageurs face à ça ? »

Stéphane Blaissa, directeur de L’Espace de Liberté, à la tête de la direction de l’enfance et de l’éducation à la mairie de Narbonne, revenait sur l’incident : « Aujourd’hui, on a des jeunes employés pour qui c’est la première expérience professionnelle. Ils assistent à ce genre d’agression et en ressortent choqués. La dernière fois, c’était des menaces et des crachats. On fait venir la police, on a un service de sécurité qui nous aide autant que faire se peut. Mais comme on est un service public, si l’on vire une personne aujourd’hui, elle a le droit de revenir le lendemain comme si de rien n’était. On est de plus en plus démunis face à ce genre d’actes. »

Un directeur qui veut appuyer sur les efforts faits pour réagir face à ce genre d’événement : « On essaie de former au maximum nos employés pour qu’ils aient les bons gestes, on ne reste pas inactifs. Ce genre d’incidents a tendance à se répéter de plus en plus fréquemment, des incivilités voire même des agressions. Mais comment réagir face à parfois plusieurs dizaines de personnes énervées. Que sont censés faire quatre maîtres-nageurs face à ça… »

Audrey Rodde Ségura, responsable commercial et communication au sein de l’établissement témoignait également : « La dernière fois, un père et son fils en sont venus aux mains juste devant la baie vitrée de L’Espace. C’était très violent. Puis il sont rentrés comme si de rien n’était pour demander des billets pour accéder à la piscine. On a évidemment dû leur refuser devant leur comportement, notamment par sécurité pour les autres clients. Ils se sont énervés et c’était encore une fois très tendu. On est confrontés à des situations parfois compliquées à gérer… »

Devant la gravité de la situation, la communauté d’Agglomération du Grand Narbonne condamne fermement de tels actes à travers un communiqué à retrouver ci-dessous dans son intégralité, à noter que le Grand Narbonne et le maître-nageur directement concerné ont porté plainte :

Actualités

Le Kremlin officialise l’annexion des territoires ukrainiens occupés

Le conflit en Ukraine risque prochainement de prendre une to ...
Actualités

Narbonnais : un dispositif de réutilisation des eaux usées inauguré dans la Clape

L’irrigation au goutte-à-goutte de 81 hectares de vignes à p ...
Actualités

Markethon de l’emploi : à la rencontre de Christiane, Fatima et Tony

A l’occasion du Markethon de l’emploi organisé d ...
Actualités

Les Grands Buffets soutiennent le pouvoir d’achat… et augmentent leurs tarifs

Les Grands Buffets, par l’intermédiaire de leur créate ...