L’été plus que jamais on continue à trier ses déchets !

access_time Publié le 19/07/2022.

L’été est la saison propice aux vacances et au repos. Période pouvant conduire au relâchement dans les gestes de tri et de gestion des déchets.

Selon l’entreprise Citéo, seuls 51% des Français déclarent trier leurs emballages ménagers, partout et tout le temps. Ainsi, les vacances peuvent représenter un moment de relâchement du geste du tri. Nouveau lieu de séjour, changement des habitudes de tri et de consommation, nouvelle couleur de bac…

Aujourd’hui, grâce à la simplification du geste de tri, près de 2 Français sur 3, soit 41 millions d’habitants, peuvent trier tous leurs emballages et déposer dans le bac de tri : les emballages en métal, en papier-carton, les bouteilles et flacons en plastique. Les emballages en verre sont triés dans le bac de tri dédié.

Voici quelques bons gestes de tri à conserver pendant les vacances :

– déposer les emballages salis dans le bac de tri : il n’est pas nécessaire de les laver, il suffit de les vider ;

– ne pas imbriquer les emballages entre eux ;

– déposer les emballages en vrac, ne pas les mettre dans un sac fermé ;

– repérer le « Pavillon bleu » le plus proche de vos vacances : ce label de tourisme durable créé par Terragir en partenariat avec Citéo, garantit aux vacanciers de pouvoir trier leurs emballages en sensibilisant les estivants à la lutte contre les déchets abandonnés ;

– partout en France, pour protéger les équipes de collecte des déchets, n’oubliez pas de jeter vos mouchoirs, masques et gants usagés dans un sac plastique dédié et résistant, à fermer et à garder chez vous 24h, puis jeter le sac dans la poubelle des ordures ménagères.

Quelques chiffres concernant le tri

En 2021, la très grande majorité des Français (89%) trient leurs emballages, une proportion qui varie donc peu. En revanche, désormais plus de la moitié des Français (51%) sont des trieurs systématiques pour les emballages, soit une hausse de 3 points depuis 2017 (48%), et de 7 points par rapport à 2013 (44%).

Elle s’améliore particulièrement par rapport à 2017, dans des catégories traditionnellement faiblement trieuses comme les habitants de l’agglomération parisienne (47%, +7 points) et les personnes occupant un appartement (46%, +5 points). Elle augmente également fortement chez les femmes (53%, +5 points), les plus de 40 ans (56%, +5 points) et les employés (50%, +7 points).

Au final, la fréquence de tri reste néanmoins encore basse chez les plus jeunes (40%, -3 points, notamment parce que ceux-ci occupent souvent des logements plus petits que la moyenne), les bas revenus (43%, stable), et les habitants de logements sociaux (42%, +3 points) et les occupants de petites surfaces (44%, +3 points), ainsi que les catégories d’agglomérations peuplées et denses (44%, -1 point).

(Données Citéo, ph. pxhere et flickr)

Actualités

Les actualités en bref de la semaine

EvénementLa flamme olympique passera bien dans le départemen ...
Actualités

In and Out et le Chiffre de la semaine

In : 1500 arbres seront plantés cet hiver le long du Canal d ...
Actualités

Entretien exclusif avec Quentin Estrade, médecin volontaire narbonnais en Ukraine

Interne en cardiologie à Toulouse, Quentin Estrade a décollé ...
Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...