La région Occitanie lance la « Transition numérique des ports de plaisance »

access_time Publié le 05/07/2022.

L’appel à projets « Transition numérique des ports de plaisance maritimes d’Occitanie » a été lancé par la Région. D’une valeur d’1,2 million d’euros, ce dispositif de transformation durable du littoral s’établit dans le cadre du Plan Littoral 21, lancé en 2017 par l’État, la Région Occitanie et la Banque des Territoires.  

Depuis 2020, l’État et la Région Occitanie travaillent en partenariat avec l’Union des villes portuaires d’Occitanie (UVPO), pour encourager la modernisation et le verdissement des ports de plaisance de la région. Plus que de simples « parkings à bateaux », les ports de plaisance ont aujourd’hui vocation à devenir des lieux de vie à part entière et à constituer des moteurs du développement économique, touristique et écologique des stations du littoral.

Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie et préfet de Haute-Garonne argumente : « La transition numérique des ports de plaisance est un élément-clé de leur montée en gamme : elle doit permettre de proposer des services plus adaptés aux attentes des plaisanciers actuels et futurs, contribuant ainsi à renforcer l’attractivité du littoral Occitanie. Elle doit également permettre de mieux superviser l’occupation des places et d’optimiser le suivi des consommations : en ce sens, elle est également un levier de transition écologique, au service de ports plus propres et plus économes ».

« Concilier écologie, économie et cohésion des territoires »

Accompagner la transition numérique des ports de plaisance est un enjeu majeur du Plan Littoral 21 : face à l’évolution des usages, des pratiques et des modes de consommation, les ports de plaisance doivent améliorer et adapter leur offre de service, en proposant des services et des outils numériques adaptés aux attentes. La transition numérique des ports doit également permettre aux gestionnaires de ports d’optimiser le pilotage de l’activité portuaire (gestion de l’occupation du plan d’eau, des places de stationnement, suivi de la consommation de l’eau et de l’électricité, etc.).

La présidente de Région Carole Delga conclut : « Les résultats du Plan Littoral 21 ont été très encourageants, avec le soutien de près de 550 projets visant à développer et protéger ces zones stratégiques pour nos territoires. Grâce à la coopération de tous, nous avons pu lancer cet appel à projets à travers lequel nous réaffirmons notre soutien pour le développement durable du littoral et de l’économie bleue. Cet outil unique en France illustre notre volonté d’apporter des solutions aux défis auxquels nos littoraux sont confrontés aujourd’hui. Concilier écologie, économie et cohésion des territoires : c’est là notre ambition. »

(Ph. pixabay)

Actualités

Carcassonne : la ville forme gratuitement aux premiers secours

Les gestes qui sauvent, de petites actions qui bien réalisée ...
Actualités

Guerre en Ukraine : Mozart contre Wagner, les sociétés militaires privées abondent

Le groupe Mozart, d’origine anglo-saxonne, forme les U ...
Actualités

Lézignanais : la concertation préalable sur le Plan Climat s’ouvrira dès septembre

Et elle durera jusqu’au 14 octobre. Le Plan Climat Air ...
Actualités

Les actualités en bref de cette semaine

SociétéA Saint-Marcel-sur-Aude, des ados investis effectuent ...