Viticulture dans l’Aude : Régis Banquet au soutien des vignerons

access_time Publié le 27/10/2023.

Les élus de l’Agglo sont allés à la rencontre, à l’écoute et au soutien des viticulteurs.

Les vendanges terminées, le raisin rentré, le président de Carcassonne Agglo Régis Banquet, accompagné par André Bonnet, délégué à la Viticulture, l’Agriculture et l’Alimentation, et plusieurs élus locaux, s’est rendu dans plusieurs caves coopératives et particulière du territoire, histoire de « mesurer l’atmosphère », même s’il avait déjà conscience des difficultés des viticulteurs : « C’est une année catastrophique à bien des niveaux, et votre formidable métier n’y échappe malheureusement pas. »

« Même si le millésime sera d’une excellente qualité, entre les aberrations climatiques, le mildiou, des charges qui explosent, un marché qu’on n’arrive pas à comprendre, nous vivons une situation très grave », déplorait Fabrice Vergé, président des Vignobles de Vendéole, à Arzens. Malgré leur « pessimisme », les vignerons ne s’avouent pas vaincus pour autant. Ils ont chacun des projets en matière d’œnotourisme, d’irrigation, d’aménagement du territoire, investissements dans de nouvelles productions (de jus de raisin bio par exemple), exportations… Mais on ressent leur colère, « surtout si rien ne bouge au niveau de l’Etat et de l’Europe notamment ».

Un sentiment entièrement partagé par Gilles Foussat, propriétaire du domaine « Rose et Paul », à Arzens, que les élus ont rencontré « dans le jus, en pleine opération d’embouteillage ». Il faut dire qu’il commercialise 300 000 bouteilles par an, avec la volonté affichée de faire de la qualité plutôt que de la quantité. Gilles Foussat « déplore voir de plus en plus de viticulteurs en très mauvaise posture et les friches gagner du terrain ».

« J’appréhende beaucoup, comme vous, les mois qui viennent. Nous serons toujours à vos côtés, dans la mesure de nos possibilités. Nous sommes là pour soutenir notre identité, notre territoire, dont vous êtes des aménageurs », leur assurait Régis Banquet.

Un monde viticole en ébullition

Le syndicat des vignerons audois tenait le 17 octobre dernier à Ferrals-des-Corbières un meeting pour exprimer le ras-le-bol de tout un secteur économique. Plusieurs centaines de viticulteurs et représentants du monde politique et consulaire étaient rassemblées pour entendre l’appel à la mobilisation de Frédéric Rouanet, le président du syndicat et figure de proue de cette nouvelle crise vigneronne.

Ils avaient ainsi lancé deux jours plus tard une opération baptisée « Paix dans le Midi viticole ». Les viticulteurs de l’Aude étaient près de 500 à se réunir à Narbonne jeudi 19 octobre dernier au matin. Ils avaient rejoint leurs confrères des Pyrénées-Orientales à Perpignan, avant de parvenir au Boulou, à la frontière espagnole. 

À 11 heures, les viticulteurs bloquaient le péage de la commune, laissant passer les véhicules mais pas les camions. Plusieurs actions ont été menées sur place. Les professionnels mobilisés ont jeté des marchandises venues d’autres pays, notamment du vin d’Espagne mais aussi des tomates du Maroc.

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
Actualités

Cacassonne : l’artiste Méro fond ses visages colorés dans le paysage

Le street-artiste toulousain originaire de Trèbes vient d'ac ...
Illustration
Actualités

Saint-Nazaire-d’Aude : le réseau d’eau en travaux pendant cinq semaines

Les travaux ont débuté le 15 avril et devraient s'achever au ...
DR Cyril Durand
Actualités

Narbonne : la mairie réalise une enquête de satisfaction auprès de ses usagers

Comme chaque année, la Ville de Narbonne réalise une enquête ...
Des fioles en verres retrouvées sur le site - DR Cyril Durand
Actualités

Narbonne : une nécropole romaine d’une « importance exceptionnelle » mise à jour

Les archéologues de l'Inrap ont présenté, ce mercredi 17 avr ...