Visite du ministre Dupont-Moretti à Narbonne : « Que biens mal acquis profitent aux plus démunis »

access_time Publié le 14/09/2023.

C’est en substance la raison de la venue du garde des Sceaux Eric Dupont-Moretti au tribunal judiciaire de Narbonne. Remettre le contenu de scellés au profit d’associations afin qu’elles puissent à leur tour en bénéficier.

La venue d’un ministre n’a jamais rien d’anodin. Le dispositif de sécurité mis en place devant le tribunal judiciaire de Narbonne rappelle l’importance de l’événement. Un comité d’accueil impressionnant, avec en première ligne le nouveau préfet audois Christophe Pouget (en place depuis lundi, à gauche sur la photo, ndlr).

Egalement présents, entre autres, la sénatrice Gisèle Jourda, le député Frédéric Falcon, le procureur de la République Eric Camous, le maire de Narbonne Didier Mouly, ainsi que tout un parterre d’élus et de journalistes.

Une venue dans le cadre de la convention signée en mars avec les associations des Restos du Coeur et de la Croix Rouge afin que ces dernières puissent bénéficier du contenu de certains scellés judiciaires. « Je veux étendre cela à l’ensemble des tribunaux de notre pays (…), je souhaite qu’il y ait une convention nationale pour nous permettre de le faire » déclarait le ministre, lors de la réunion avec tous les partenaires.

La situation inquiétante des Restos du cœur

Franck Brochard, Raymonde Pascal, Christine Reverdy et Patrick Houlès, bénévoles au sein des Restos.

Franck Brochard est représentant national au sein des Restos du cœur : « C’est vrai que notre situation est difficile. A l’échelon national, notre espérance de vie n’était que de trois ans, heureusement des dons récents ont été faits. Maintenant, il va falloir trouver une solution sur le moyen/terme ».

Une réalité qui va contraindre les restos du cœur à réduire ses capacités, pour s’adapter à ses moyens, toujours en diminution. « C’est bien simple, poursuit Franck Brochart, ne serait-ce que dans l’Aude qui compte 71 bénévoles, la distribution de repas va être réduite de 30%, pour s’adapter à la situation. »

Ainsi, les biens qui seront reversés aux associations caritatives au travers des scellés judiciaires leurs permettront sans doute de s’offrir une précieuse bouffée d’oxygène. À Narbonne notamment, ce n’est pas la première fois que ce type d’échanges a lieu. Il y a environ un mois la gendarmerie maritime de Port-La Nouvelle a offert une « belle prise » de 20 kilos de poissons pêchés illégalement à la Croix Rouge.

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
Des fioles en verres retrouvées sur le site - DR Cyril Durand
Actualités

Narbonne : une nécropole romaine d’une « importance exceptionnelle » mise à jour

Les archéologues de l'Inrap ont présenté, ce mercredi 17 avr ...
La péniche Europodyssée amarrée au quai de la cité - DR office municipal de tourisme de Carcassonne.
Actualités

Carcassonne : la péniche Europodyssée amarrée à son nouveau port d’attache

C'est un événement aussi fluvial que culturel. La péniche Eu ...
FISE 2023 ©Louise Brahiti
Actualités

Appel à bénévoles pour le FISE 2024 à Montpellier

Le FISE, événement du sport extrême, revient sur les berges ...
Actualités

Carcassonne : la 7e opération de rénovation des façades est lancée

La 7ème campagne de rénovation des façades est lancée et con ...