Un drôle de musée miniature à visiter à Labastide-en-Val

access_time Publié le 26/04/2021.

C’est à Labastide-en-Val que l’on trouve peut-être le plus petit musée du monde. Au début de l’année, il a, en effet, remplacé des… toilettes publiques.

Un choix original qui n’a pas été apprécié par tout le monde au sein du paisible village du Val de Dagne. Mais un choix qui, au moins, fait parler et respecte aisément la distanciation sociale imposée par la crise sanitaire. Le paisible village de Labastide-en-Val a connu une animation inhabituelle en début d’année. Une animation qui a réjoui une partie de la centaine d’habitants que compte la commune. Et agacé la seconde partie. A moins que certains administrés aient gardé une neutralité de circonstance en la matière.
La commune a inauguré son musée. Rien de particulier jusque-là. Au contraire : un village où passe la culture est un village qui vit. Et qui vit bien. Mais culture rime parfois avec polémique. La rime n’est pas riche, on en convient. Et de polémique, il en a été question à Labastide-en-Val.
Un collectif d’habitants à son origine
Certes, en visitant le tout nouveau musée, on peut s’enrichir intellectuellement tout en étant bercé par l’eau de la rivière toute proche.


Bucolique non ?

Le musée de la Labastide-en-Val


Et puis le musée a la particularité de pouvoir laisser ses portes ouvertes en pleine crise de la Covid-19.
Mais alors, tout va bien, nous direz-vous. Sauf que le musée en question a remplacé – avantageusement – les… toutes petites toilettes publiques qui surplombaient la rivière !
A l’origine de cette transformation inattendue se trouve un collectif d’habitants du village qui s’est opposé inévitablement à une frange de la population qui trouvait que ce projet avait comme un goût de… chiottes.
Vous n’y pensez pas ! Remplacer des anciens WC en un lieu culturel, il faut être tombé sur la tête.

«On disait que ça en valait la peine»

«Je crois qu’au départ certains disaient : ‘Ils sont fous, ça ne vaut pas le coup, quelle idée!’ Mais nous on s’en foutait, on disait que ça en valait la peine», racontait à la presse locale Ute Drewniak, membre du collectif à l’origine de ce mimi-musée. Inauguré au début du mois de janvier, il est, avec son mètre carré au sol, l’un des plus petits musées de France, si ce n’est le plus petit. Voire peut-être même du monde. Il sera également l’un des plus insolites que l’on peut visiter en solitaire. Il ne peut accueillir qu’une seule personne à la fois. Pratique en temps de pandémie.

Une expo photos pour commencer

La première exposition, visible actuellement, regroupe une quinzaine de photos de scènes de vie du village au début du 20e siècle. Les images ont été agrandies. C’est un photographe ayant vécu à Labastide qui a eu le grand honneur d’être le tout premier à exposer dans ce musée si particulier avec sa collections d’anciens clichés représentant la vie du village au début du XXe siècle. Peut-être qu’une fois la crise sanitaire passée, les artistes aux talents divers et variés se presseront pour exposer dans les anciennes toilettes publiques de de Labastide-en-Val. L’originalité n’a pas de prix et elle a aussi son succès. D’estime…

Culture & loisirs

Dans le Cabardès, des livres au fond du terroir

Au pied de la Montagne Noire, il existe une maison d’édition ...
Culture & loisirs

Les Enfants au Cinéma : c’était bien le festival de l’émotion

L’idée était alléchante. Le résultat est limpide. Organisé à ...
Culture & loisirs

Carcassonne à l’organisation du Tremplin Jeunes Talents 2021

Déjà la 12e édition de cet événement permettant aux artistes ...
Culture & loisirs

Grand Raid des Cathares : la 7ème édition débute dès le 21 octobre

Un grand raid qui se déroule chaque année le week-end d&rsqu ...