Ukraine : la Russie aurait tué 600 militaires à Kramatorsk, faux répond Kiev

access_time Publié le 10/01/2023.

La Russie se devait de réagir après l’attaque ukrainienne lors du Nouvel An qui avait coûté la vie à 89 militaires russes dans le bombardement de Makiivka.

Et c’est par grand renfort médiatique que Moscou annonce avoir bombardé à son tour, notamment sur Kramatorsk. Une attaque vengeresse qui aurait tué 600 militaires ukrainiens. « Information » aussitôt démentie par Kiev. Porte-parole du commandement est de l’armée ukrainienne, Segi Cheravaty a notamment dénoncé au média Suspilne « une opération de communication » russe face aux succès ukrainiens.

Ainsi, les troupes russes n’auraient « pas la capacité de délivrer des frappes de haute précision ». Si des frappes ont bien été confirmées sur Kramatorsk, notamment par le biais d’au moins sept roquettes au cour de la nuit de samedi à dimanche 8 janvier, les installations militaires ukrainiennes n’auraient pas été atteintes et aucune perte humaine ne serait à déplorer.

Des journalistes de l’AFP ont bien confirmé avoir entendu au moins quatre explosions le même jour avant minuit. Deux autres roquettes ont visé la ville voisine de Kostiantynivka. Des chiffres d’au moins 600 militaires ukrainiens morts avancés par la Russie totalement fantaisistes donc, destinés à redorer le blason de l’armée et, surtout, de l’état-major et du Kremlin. Une opération de propagande comme une autre, monnaie courante en temps de guerre.

Actualités

Les actualités en bref de la semaine

SociétéC’est un programme d’intérêt général, piloté par le d ...
Actualités

Le In and Out ainsi que le Chiffre de la semaine

In : l’IUT ouvrira ses portes à Carcassonne dès septem ...
Actualités

La Région lance un programme de recrutement de médecins dans l’Aude

Pour lutter contre les déserts médicaux, le Groupement d’Int ...
Actualités

Le froid s’est installé dans l’Aude

Le plan grand froid avait été activé dimanche dernier dans l ...