The show must go on !

access_time Publié le 22/01/2021.

On l’oublierait presque par manque de visibilité, mais les clubs de sport professionnels audois sont engagés dans différentes compétitions qui ne se sont pas ou presque pas interrompues malgré la pandémie.

L’occasion de faire le point sur la situation des principaux acteurs du sport audois, qui pour la plupart obtiennent de très bons résultats.

Le rugby audois se porte plutôt bien

Concernant le rugby à XIII et sa division d’Elite 1, où les Carcassonnais de Frédéric Camel pointent au top du classement après une brillante victoire (26-28) sur les terres du XIII Limouxin de Maxime Grésèque, actuels cinquièmes. Avec sept victoires pour une seule défaite dans cette première partie de saison, les Carcassonnais affichent trois points d’avance sur leurs voisins du FC Lézignan XIII, seconds au classement, qui ont écrasé Palau 54 à 6. Le XIII audois, avec deux clubs aux deux premières places, montre ici toute sa qualité.

Le rugby à XV maintenant, avec la pro D2 où la situation est plus compliquée du côté des hommes de Christian Labit à Carcassonne qui peinent à trouver leur rythme. Aujourd’hui à Oyonnax (19h), ils devront faire oublier leur défaite à Colomiers (37-13) afin de s’éloigner de la zone rouge, eux qui pointent à la 13e place. Du côté de Narbonne, en Fédérale 1, les « orange et noir » se sont bien repris avec deux victoires consécutives, la dernière en date, très convaincante à domicile contre Dax (48-10), avec bonus offensif à la clé pour se hisser à la troisième place. Avant de recevoir demain le RC Suresnes.

Le volley caracole, le foot reprend à peine

Les centurions de Guillermo Falasca seront à Cambrai ce soir pour tenter de poursuivre leur bonne série de trois victoires consécutives, toutes trois en trois sets secs. Une deuxième place au classement vient récompenser les bons résultats du volley narbonnais et des hommes du président Ribourel, qui ont parfaitement négocié leur nouvelle saison dans l’élite et dans leur nouvelle salle.

Même s’ils ne sont pas « professionnels » à proprement parler, les Narbonnais du FUN qui évoluent à l’échelon national, ont vu leur championnat interrompu en octobre dernier.

Si rien ne permet d’avancer qu’il reprenne un jour, c’est bien en Coupe de France que les joueurs de Marc Pfertzel seront attendus le 31 janvier prochain, pour recevoir l’équipe d’Alès. Une bouffée d’oxygène pour les amateurs de foot audois, à condition que le match puisse avoir lieu sous couvert de bonnes conditions sanitaires.

Privés de public et parfois carrément de compétitions, les acteurs du sport audois doivent trouver le moyen de faire subsister leur club respectif dans l’attente de jours meilleurs. En attendant, il faut parvenir à se projeter malgré le flou qui entoure la situation sanitaire et économique actuelles.

Sport

Armissan : le stage Real Madrid revient du 12 au 16 juillet

La Fundacion Real Madrid Clinic organise un stage de cinq jo ...
Sport

Le Racing Club Narbonnais en Pro D2 !

Au bord de l’asphyxie, les Racingmen se sont employés ...
Sport

Le Racing Club Narbonnais jouera finalement la montée à Nice… en différé

Sèchement battu à domicile face à Bourg-en-Bresse (14-38) da ...
Sport

Retour de Benzema en équipe de France : le football audois est presque unanime

Soyons honnêtes, bien malin celui qui aurait pu prédire le r ...