Salsigne : la qualité de l’air jugée « pas préoccupante »

access_time Publié le 06/03/2022.

Le préfet de l’Aude Thierry Bonnier avait réuni la Commission de suivi de l’ancien site industriel de la mine de Salsigne, dans la vallée de l’Orbiel (ph. DR).

Des travaux qui ont permis de faire un point de suivi du plan d’actions et de porter à la connaissance des membres les résultats de deux études relatives à l’analyse des poussières atmosphériques de l’air ambiant de la vallée et aux possibilités de traitement de la verse de Nartau et des stockages de résidus miniers situés à proximité du Grésillou.

Thierry Bonnier : « L’étude apporte des éléments de connaissance dont nous ne disposions pas jusqu’à maintenant et qui étaient nécessaires pour évaluer les impacts respectifs de ces résidus sur l’exposition à la pollution des eaux de surface de ce secteur ».

La première étude a permis de mesurer et d’objectiver les contributions respectives de la verse de Nartau, de la verse de Ramèle et des autres résidus miniers de la vallée du Grésillou à la pollution du Grésillou et de l’Orbiel. Dans le cadre du suivi sanitaire de la vallée de l’Orbiel, les services de l’État ont également commandé une étude relative à la qualité de l’air ambiant de la vallée.

Selon l’évaluation menée des expositions et des risques chroniques associés à l’inhalation de particules présentes dans l’air extérieur des communes investiguées, aucune situation préoccupante relative à la qualité de l’air extérieur n’a été relevée chez les populations.

Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...
Actualités

L’année 2022 est la plus chaude jamais enregistrée

Alors que décembre n’est pas encore arrivé, les prévis ...
Actualités

Les actualités en bref de la semaine

SociétéLe Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditer ...
Actualités

In and Out et le Chiffre de la semaine

In : à Leucate, un nouveau quartier va voir le jour L’ambiti ...