Saint-Marcel d’Aude : Los Daron’s, les courses de caisses à savon

access_time Publié le 05/01/2023.

Los Daron’s, ce sont des adultes qui n’ont pas vraiment grandi et qui se sont lancés dans les courses de caisses à savon ! Au point de mettre sur pied un rendez-vous « folklorique » au mois de mai prochain dans leur village de Saint-Marcel. On ne devrait pas s’ennuyer. C’est en tout cas ce qu’espèrent vivement Christopher Desprès et Guillem Sangenis.

Comment est née l’association Los Daron’s ?

L’association a été créée pour participer à la course Red Bull caisse à savon de Toulouse. Pour nous, il n’était pas concevable de financier entièrement la création de la caisse et payer les frais de déplacement.

Donc nous avons créé cette association pour pouvoir demander de l’aide aux commerçants du village ou de toute autre personne ayant des compétences en mécanique. Ce qui a ensuite donné lieu a un événement de village où énormément de personnes nous ont aidés dans la création et la réalisation de la caisse.

Qu’est-ce qui vous a intéressés dans le concept de caisse à savon ?

C’est tout simplement de participer à un événement mondialement connu, sympathique et très fun à 100 km de la maison.

Avez-vous conçu une caisse à savon particulières ?

Oui, nous avons créé une caisse à savon en forme de canette à l’effigie d’un de nos sponsors principaux Ragnarök, qui est une boisson énergisante 100% française basée au Mans. Nous sommes d’ailleurs la seule association sponsorisée par cette boisson énergisante.

« Heureusement, nos femmes nous raisonnent »

Existe-t-il un cahier des charges ? Autrement dit : doit-on respecter certaines règles ?

Pour notre événement, il y a en effet un cahier des charges. Après l’inscription, les participants recevront ce cahier des charges avec le règlement pour la création de la caisse. Il n’y a rien de bien méchant. Nous limitons le poids, la largeur, la hauteur.

Los Darons ne vieillissent pas, c’est ça ?

Un Daron’s est un père de famille responsable. Mais il est vrai que les trois créateurs de l’association sont jeunes dans leur tête, tout comme l’ensemble des membres de l’association. Heureusement, nos femmes nous raisonnent.

Un concours à domicile, ça s’imposait ?

Nous avons eu le soutien de Guillaume Heras le maire de Saint Marcel sur Aude et juste après le Red Bull, l’idée folle d’organiser ce genre d’événement dans notre commune s’est imposée. Nous souhaitons simplement faire profiter les habitants du Narbonnais d’un événement rigolo et sympathique.

A quelques mois de l’événement, vous avez déjà des candidatures ?

Oui nous avons des membres de l’association qui réalisent plusieurs caisses qui seront présentes pour la course. Et là à cette heure ci nous avons déjà trois inscriptions en une semaine. alors que nous n’avons pas encore lancé la communication de l’événement. Ce sera fait début janvier. La fin des inscriptions sera programmée pour la fin février.

« Un moment festif et très coloré »

Comment sera articulé le concours ?

Nous souhaitons avoir entre vingt et trente caisses pour la course. Il y aura une descente le matin peut-être deux puis trois ou quatre dans l’après-midi. Nous allons également noter la créativité des caisses et le temps réalisé pour la course ce qui donnera une note qui désignera le vainqueur. Le 7 mai, nous espérons un moment festif et très coloré avec confettis, etc.

Comment réagissent vos enfants face à votre passion à tous ?

D’une, nos épouses respectives s’amusent et râlent de nos différents projets. Mais elles râlent plus quand même. Les enfants, eux, se sont réellement amusés avec notre projet et étaient heureux de nous voir descendre et finir la course. Ils apprécient surtout les animations autour des caisses.

Participer au Red Bull à Toulouse était-ce une reconnaissance ?

Non, nous ne voulons aucune reconnaissance. Notre souhait, c’est simplement de pouvoir animer et nous éclater. Aussi faire rire les gens du village et des alentours. Parce que oui, nous nous sommes régalés pendant l’événement à Toulouse et nous souhaitons créer aussi un événement à Saint-Marcel. On espère le pérenniser.

Culture & loisirs

Nos rues ont une histoire : Victor Basch

Cette semaine, dans la rubrique Nos rues ont une histoire, n ...
Culture & loisirs

Carcassonne : deux élèves exposent à la Fabrique des Arts

Du 20 janvier au 11 février, la Fabrique des Arts sera le li ...
Culture & loisirs

Rennes-le-Château : le secret bien gardé du trésor de l’abbé Saunière

Perché sur une colline au cœur de la Haute Vallée de l’Aude, ...
Culture & loisirs

Le Département engagé dans les Nuits de la lecture

Le Conseil départemental, au travers de la Bibliothèque dépa ...