Sacré Fernand devient Sacré Armand

access_time Publié le 25/08/2021.

Cinq ans déjà que Damien Romera et Cédric Vigne ont lancé Sacré Fernand à Carcassonne. Une success-story audoise pour un marché en ligne qui permet de se faire liver ses produits frais et locaux.

Adieu Fernand, bonjour Armand ! La halle en ligne lancée en 2016 a bien grandi. La plateforme, qui à ses débuts ne s’adressait qu’aux prestataires Airbnb, référence aujourd’hui toutes les bonnes adresses de restaurants ou de producteurs de la région.

Regroupant dorénavant tous les commerçants artisans indépendants, restaurateurs, bouchers, charcutiers, boulangers, l’idée est de défendre la qualité des produits locaux, la préservation de savoir-faire, tout en mettant en valeur le terroir local.

« On y tient et on n’y dérogera pas. On n’a pas de chaînes ni de grands groupes type fast-food » déclarait déjà le président de Sacré Fernand à l’époque, Damien Romera.

Un développement exponentiel pour la jeune entreprise implantée à Carcassonne, Narbonne et Béziers, qui lors de l’année 2019/2020 multipliera son activité par sept. Et une progression qui ne s’est pas arrêtée avec la pandémie de coronavirus, puisque l’entreprise passera de 3 à 22 collaborateurs en l’espace de quelques années.

Avec de nombreuses franchises à travers toute la France, le réseau Sacré Armand fait aujourd’hui des émules, puisque ce ne sont pas moins de 40 villes dans tout l’Hexagone qui sont desservies par le système d’approvisionnement à domicile.

L'hôtel de région à Toulouse © DR.
Économie

Occitanie : la reprise de la croissance économique dans la région est lente

Dans un contexte marqué par l'inflation et les tensions géop ...
Instants éco d'Innovéum à Narbonne © DR.
Économie

Narbonne : « comment faire de son expert-comptable un partenaire ? »

La pépinière d'entreprises Innovéum propose un rendez-vous a ...
Illustration © L'Echo du Languedoc.
Économie

Carcassonne : le nouveau magasin Auchan ouvre ses portes

L'enseigne ouvre son deuxième magasin dans le département ce ...
François Isambert, président de la société La Truitelle © C. Deschamps.
Économie

Espéraza : La Truitelle, grandes ambitions pour petits poissons en boîte

La conserverie responsable basée dans la haute vallée de l'A ...