Quand Saint-Papoul speaks english

access_time Publié le 15/04/2022.

Pénalisé par la pandémie, le jumelage entre Saint-Papoul et la commune anglaise de Bourn a besoin d’un nouveau souffle et ça tombe bien : cette année, il s’apprête à fêter ses dix ans.

En début d’année, une assemblée générale, organisée dans des conditions encore draconiennes, a eu le mérite de conforter dans ses convictions le président de l’association Jérôme Baysset. Le comité de jumelage entre Saint-Papoul et le village anglais de Bourn, situé dans le Cambridgeshire a encore de beaux jours devant lui.

Simplement, comme tous les rapprochements mis entre parenthèses pendant la longue période de Covid-19, il a besoin de reprendre son souffle. Jérôme Bayset, qui a succédé à Philippe Rennesson en 2019 à la tête du comité, n’a pas eu le loisir de mener à bien des projets avec son homologue anglais.

La pandémie est passée par là. Mais 2022 marque un anniversaire particulier, propice à la volonté de renouer les liens puisque la vie normale semble vouloir reprendre peu à deux des deux côtés de la Manche. Reprendre langue avec Bourn est plus que jamais d’actualité puisque les deux villages vont fêter, le 10 novembre prochain, les dix ans de leur union.

Des olympiades en 2016

A Saint-Papoul, on n’a pas oublié la symbolique signature de la charte, le 10 novembre 2012, ainsi que la découverte d’une plaque et la plantation d’un arbre à l’Ort, en hommage au tout nouveau jumelage. Cette officialisation n’est pas restée lettre morte (ph DR).

On se souvient notamment du voyage des Saint-Papoulais à Bourn en 2013, des échanges entre les chorales en 2014, de la visite des Lapinous en Angleterre en 2015 ou encore les Olympiades à Saint-Papoul en 2016.

Le comité ne manque pas d’idées pour redonner vie au jumelage dans un contexte à l’optimisme modéré. Des projets à propos des fêtes locales (qui ont lieu le même jour) ou par le biais de écoles sont sur la table.

Le gâteau d’anniversaire de ce jeune jumelage pourrait offrir un tout nouveau souffle à ce rapprochement de deux cultures. Le champ des possibles est immense. Si la Covid décide d’aller faire définitivement un tour ailleurs.

DR Nicolas Bremaud
Culture & loisirs

Carcassonne : le mythique Tour auto fait étape au pied de la Cité

Les amoureux de voitures de collection seront ravis de l'app ...
Culture & loisirs

Capendu : une « Carte blanche » gratuite et ouverte à tous sur les planches du Chai

Le Chai accueille, vendredi 26 avril, les comédiens amateurs ...
DR Marathon côté indigo
Culture & loisirs

Narbonne : des idées de sorties en pagaille pour le week-end

Les animations ne manquent pas pour ce week-end des 20 et 21 ...
Culture & loisirs

Carcassonne : l’écrivain Eric Brouet à la rencontre du public dans deux médiathèques

L'auteur installé dans l'Aude vient présenter ses ouvrages a ...