Quand Saint-Papoul speaks english

access_time Publié le 15/04/2022.

Pénalisé par la pandémie, le jumelage entre Saint-Papoul et la commune anglaise de Bourn a besoin d’un nouveau souffle et ça tombe bien : cette année, il s’apprête à fêter ses dix ans.

En début d’année, une assemblée générale, organisée dans des conditions encore draconiennes, a eu le mérite de conforter dans ses convictions le président de l’association Jérôme Baysset. Le comité de jumelage entre Saint-Papoul et le village anglais de Bourn, situé dans le Cambridgeshire a encore de beaux jours devant lui.

Simplement, comme tous les rapprochements mis entre parenthèses pendant la longue période de Covid-19, il a besoin de reprendre son souffle. Jérôme Bayset, qui a succédé à Philippe Rennesson en 2019 à la tête du comité, n’a pas eu le loisir de mener à bien des projets avec son homologue anglais.

La pandémie est passée par là. Mais 2022 marque un anniversaire particulier, propice à la volonté de renouer les liens puisque la vie normale semble vouloir reprendre peu à deux des deux côtés de la Manche. Reprendre langue avec Bourn est plus que jamais d’actualité puisque les deux villages vont fêter, le 10 novembre prochain, les dix ans de leur union.

Des olympiades en 2016

A Saint-Papoul, on n’a pas oublié la symbolique signature de la charte, le 10 novembre 2012, ainsi que la découverte d’une plaque et la plantation d’un arbre à l’Ort, en hommage au tout nouveau jumelage. Cette officialisation n’est pas restée lettre morte (ph DR).

On se souvient notamment du voyage des Saint-Papoulais à Bourn en 2013, des échanges entre les chorales en 2014, de la visite des Lapinous en Angleterre en 2015 ou encore les Olympiades à Saint-Papoul en 2016.

Le comité ne manque pas d’idées pour redonner vie au jumelage dans un contexte à l’optimisme modéré. Des projets à propos des fêtes locales (qui ont lieu le même jour) ou par le biais de écoles sont sur la table.

Le gâteau d’anniversaire de ce jeune jumelage pourrait offrir un tout nouveau souffle à ce rapprochement de deux cultures. Le champ des possibles est immense. Si la Covid décide d’aller faire définitivement un tour ailleurs.

Culture & loisirs

Nos rues ont une histoire : Jules Sauzède

Une rue porte son nom à Carcassonne où il est naît et dont i ...
Culture & loisirs

L’Auberge du Vieux Puits classée (encore) parmi les meilleurs restaurants du monde

Le prestigieux guide Gault&Millau France vient d’a ...
Culture & loisirs

Connaissez-vous parfaitement le film : 37°2 le matin ?

En quinze questions, vous allez savoir si vous êtes incollab ...
Culture & loisirs

Villesèquelande : « Pour Hêtre » au village de l’arbre

C’est un arbre qui ne cache une quelconque forêt, pas plus q ...