PROGRAMME PETITES VILLES DE DEMAIN : 15 villes audoises concernées

access_time Publié le 09/03/2021.

Partie intégrante du plan de relance de l’économie française mis en place par l’État, le programme Petites villes de demain permettra à près de 1000 villes et villages de moins de 20 000 habitants à travers toute le territoire de bénéficier de financements substantiels.

Et parmi ces lieux concernés, le département audois compte 15 zones qui recevront bientôt ces précieuses aides au développement.

Accélérer les projets de territoire et la relance de l’activité

Sur les 100 milliards d’euros que composent le plan de relance dans son intégralité, 3 milliards seront alloués au programme Petites villes de demain. Les objectifs de ce plan : sur une période de 6 ans, améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement.

Le programme a pour objectif de donner aux élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités, les moyens de concrétiser leurs projets de territoires.

Ainsi dans notre département, les 15 villes actuellement et directement concernées sont donc : Castelnaudary, Bram, Chalabre, Quillan, Espéraza, Limoux, Couiza, Trèbes, Rieux-Minervois, Lézignan-Corbières, Cuxac-d’Aude, Coursan, Sigean, Port-La Nouvelle, Gruissan.

Un travail de calibrage de sélection des endroits ciblés, réalisés conjointement par l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires) et l’INRAE (Institut national de la recherche agronomique) qui a permis la mise en évidence, à l’échelle du territoire national, des communes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralité sur leur bassin de vie et montrant des signes de vulnérabilité.

À ce titre, les Petites villes de demain retenues peuvent d’ores et déjà bénéficier des crédits de la relance pour le financement de leurs projets qui contribueront aux trois priorités du plan que sont l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

3 axes majeurs d’intervention du programme

  • Le soutien en ingénierie, pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet de territoire, en particulier par la mobilisation des acteurs de l’ingénierie dans chaque territoire, le renforcement des équipes, ou encore l’apport d’expertise grâce au financement d’études et de diagnostics, tant sur le plan stratégique que pour des missions d’AMO (assistance à maîtrise d’ouvrage) sur des actions opérationnelles.
  • L’accès à un réseau, grâce au club Petites villes de demain, pour favoriser l’innovation, l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme. Ce club des Petites villes de demain est en phase de co-construction au premier semestre 2021 avec les collectivités du programme.
  • Des financements sur des mesures thématiques ciblées mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place permettant ainsi à l’État et à ses partenaires d’apporter une réponse précise à chaque besoin spécifique.
Économie

«Job en poche » : un nouvel outil pour guider les jeunes vers l’emploi

Lancé par le Conseil départemental, le nouveau programme « J ...
Économie

Installé à Névian, Jérôme Bano a lancé son activité il y a deux ans. RACINE DE VIE

Dans un créneau qui ne connaît pas la crise. Avec «Racine de ...
Économie

Au cœur de la garrigue, le Grand Sauvage

C’est à Roquefort des Corbières que l’artiste audois Renaud ...
Économie

Le Réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée s’implante à Carcassonne et bientôt Narbonne

Déjà présent un peu partout dans la grande région Occitanie, ...