Occitanie : la Région délivre ses trophées éco-responsables

access_time Publié le 27/10/2021.

Vendredi dernier se tenait la cérémonie de remise des prix de la biodiversité à la Cité de l’Economie et des Métiers de demain à Montpellier, en présence d’Agnès Langevine, vice-présidente de Région. Sept porteurs de projets ont donc été récompensés dont un Audois.

Encourager et soutenir les acteurs socio-économiques locaux impliqués dans la préservation et la mise en valeur de la biodiversité dans leurs pratiques professionnelles : tels étaient les objectifs de ces trophées de la biodiversité.

Organisés depuis 2018, l’édition de cette année a donc permis de récompenser sept lauréats venus de toute l’Occitanie. Les enjeux étaient un trophée ainsi qu’un chèque de 3000€, en plus d’une valorisation menée par la Région.

A l’occasion de la cérémonie de remise de prix des trophées de la biodiversité, Agnès Langevine, en charge de la Transition écologique et énergétique, de la biodiversité, de l’économie circulaire et des déchets, a pris la parole :

« Cette cérémonie est l’occasion de saluer tous ceux, associations, entreprises, acteurs institutionnels, qui ont fait le choix de s’inscrire dans la mutation énergétique et écologique que la Région encourage et accompagne depuis maintenant de nombreuses années. »

Avant de poursuivre : « Notre région compte 45% du territoire reconnu comme Zones naturelles d’intérêt écologique, floristique et faunistique (ZNIEFF). La préservation de la biodiversité, pour laquelle la Région porte un plan d’action ambitieux pour la reconquête de la biodiversité, est donc plus que jamais essentielle. »

Puis de conclure : « Le nouveau modèle de société que la Région porte, notamment à travers l’adoption de son Pacte vert, se nourrit des initiatives portées par tous les acteurs du territoire. Ces trophées en sont la parfaite illustration. »

L’Aude à l’honneur dans la catégorie « valorisation de la biodiversité » :

Le prix est attribué à la société coopérative agricole Les Maîtres Vignerons, à Cascastel dans l’Aude, pour leurs réalisations diverses dans le domaine du tourisme durable, la sensibilisation à l’environnement, l’agro-écologie, mais également pour leurs actions de préservation et de sensibilisation collective à la biodiversité, notamment par la protection du lézard ocellé « Timon lepidus », présent sur la liste rouge des espèces menacées en France, permettant d’accélérer la modification des pratiques agricoles.

Le palmarès complet :

Catégorie « biomimétisme » :

Le prix est attribué à l’exploitation Forêt de 2 mains, située à Saint-Perdoux dans le Lot, pour son projet d’exploitation de production de fruits, légumes et plantes médicinales et aromatiques selon la technique de la « forêt jardin », inspirée du fonctionnement des forêts naturelles.

Catégorie « ingénierie écologique » :

Le prix est attribué à la société Eco-Altitude, située à Arrens-Marsous dans les Hautes-Pyrénées, pour ses actions de restauration de milieux (décharges, pistes de ski, friches industrielles, carrières exploitées, etc) par la technique de l’hydroensemencement de semences collectées localement, garantissant et préservant la diversité génétique de semences adaptées au territoire.

Catégorie « organisation » :

Le prix est attribué à Promologis, acteur majeur du logement social en Occitanie pour le développement de sa démarche interne impliquant l’ensemble des salariés sur la réalisation d’un inventaire de bonnes pratiques et la définition d’engagements fondamentaux visant à intégrer la biodiversité dans toutes les activités de l’entreprise.

Catégorie « développement de l’emploi » :

Le prix est attribué au groupement Forestier de la Barbazanié situé à Fontrieu dans le Tarn, pour la transformation de ses pratiques sylvicoles conciliant production de bois et protection de l’environnement, à l’aide d’un plan de gestion intégrant de bonnes pratiques écologiques (diagnostic biodiversité notamment).

Catégorie « implantation » :

Le prix est attribué à l’entreprise cévenole de génie écologique Helice BTPEI à Pompignan dans le Gard, qui depuis son installation en 2014, n’a eu de cesse de déployer des actions en faveur de la préservation de la biodiversité de la prise en compte de son environnement local dans l’ensemble de ses activités.

Catégorie « solutions en faveur de la biodiversité » :

Le prix est attribué à la SCOP Cohab, située à Cazoules dans les Pyrénées-Orientales, qui œuvre pour favoriser la biodiversité en milieu urbain et permettre la cohabitation Homme faune sauvage. C’est dans cet esprit qu’elle a créé des dispositifs favorisant la biodiversité en milieux urbains, dont la production est locale, issue de filières durables, avec par exemple la réalisation de ponts aériens pour les écureuils roux (écuroducs), ou passages pour les hérissons dans les clôtures, ou encore de nichoirs et gîtes directement encastrés dans le bâti.

*Photo Gilles Lefrancq – Région Occitanie.

Économie

Aude : 68 millions d’euros investis dans la Santé

Des investissements conséquents pour rétablir les finances d ...
Économie

Découvrir les groupements d’employeurs avec la GE Week

Du 6 au 10 décembre, la GE Week permet d’en apprendre ...
Économie

Jérôme Villaret, Pépites du Sud : « il faut répondre aux nouvelles aspirations des touristes »

Ancien délégué général du CIVL, Jérôme Villaret en connaît u ...
Économie

CCI de l’Aude : « cinq jours pour entreprendre »

Du 29 novembre au 3 décembre inclus*, ce seront cinq jours p ...