Nos rues ont une histoire : Jules Sauzède

access_time Publié le 03/12/2022.

Une rue porte son nom à Carcassonne où il est naît et dont il a été maire pendant 12 ans. Jules Sauzède, également ancien député, sera un grand défenseur de la cause sportive et lancera de nombreux projets sur la commune. Voici son histoire.

La vie de Jules Sauzède débute le 19 juillet 1844 à Carcassonne même. Fils d’une riche rentière et d’un père médecin originaire de Quillan, le jeune Jules connaîtra une enfance bourgeoise en grandissant au domaine de la Bouriette avec ses hectares de vignes et ses domestiques.

Comme un jeune de son milieu, tout en poursuivant ses études, il pratique l’équitation et l’escrime et s’intéresse pour les sciences et les inventions de son époque. Une nouveauté en particulier attire son attention : le vélocipède, ancêtre de la bicyclette. En vrai passionné, il fonde alors la Société vélocipédique de l’Aude en 1868.

Grand patriote et fervent admirateur de la Grande Armée et du Ier Empire, sa famille et lui – son père se prénommait d’ailleurs Napoléon -, la guerre qui éclate entre la France et la Prusse est l’occasion de restaurer la gloire de la nation. Il s’engage comme lieutenant au sein du 83e régiment de marche des mobiles de l’Aude.

Durant le conflit, il sera promu au rang de capitaine grâce à son opiniâtreté. Il rentrera à Carcassonne avec le drapeau du régiment à la fin de la guerre. Quelques temps plus tard, il rencontre celle qui deviendra son épouse Marguerite Antoinette Clergue. Le mariage sera célébré en 1875, ils auront un enfant prénommé Louis.

Débuts en politique tardifs

Il faudra patienter jusqu’en 1890 pour voir Jules Sauzède faire ses premiers pas en politique. Il figure alors sur la liste de l’Alliance Républicaine et et Socialiste. Ceui qui a entretemps fondé la société de gymnastique l’Avenir, tourne ainsi le dos à son éducation bourgeoise catholique, et prend la défense des ouvriers et des viticulteurs.

Après quelques bons « coups » politiques, le Carcassonnais parvient finalement à se faire élire maire. A la tête de sa liste composée de radicaux-socialistes, il conservera sa fonction municipale pendant douze ans, soit trois mandats.

Un maire qui mène de grands projets, sans trop se préoccuper du budget municipal, au grand dam de certains de ces adjoints et de l’opposition. Il augmente le nombre de fonctionnaires communaux et mène une politique de soutien envers les petits propriétaires viticulteurs.

Pris dans la tourmente de la crise du Midi de 1907

Parallèlement, dans la continuité de son engagement, il refuse systématiquement les subventions envers les écoles privées. Élu député en 1902, il militera en faveur de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat qui aboutira en 1905. Menant de front la gestion de la ville, et sa fonction de député, Jules Sauzède défend la réduction du service militaire et la création d’un impôt sur les revenus.

Lorsqu’éclate la crise viticole du Midi de 1907, Sauzède montrera son soutien envers les vignerons en prenant des précautions pour ne pas se mettre l’Etat à dos. Il insistera grandement auprès de ce dernier afin de faire libérer Ferroul et le comité d’Argeliers. Il exprimera également tous ses regrets envers les victimes de ces événements.

Mais alors que le monde s’arme en prévision à l’aube de la Première Guerre mondiale, Jules Sauzède tombera malade au cours de l’automne 1913. Souffrant d’une pneumonie, son état ne fera que s’aggraver jusqu’à son décès le 12 décembre, à l’âge de 69 ans. Celui qui repose au cimetière Saint-Michel de Carcassonne, ne verra donc pas le maire Albert Tomey en 1920, renommer le rue du Mail à son nom en son hommage.

La rue Jules Sauzède (capture d’écran google map).
Thomas Fersen © Céline Nieszawer.
Culture & loisirs

Thomas Fersen, « un goût pour la fantaisie et un regard décalé sur le monde »

Le chanteur vient présenter son nouveau spectacle à Narbonne ...
Compagnie Tire pas la Nappe © Jean-Louis Fernandez.
Culture & loisirs

Grand Narbonne : des sorties en pagaille pour le week-end des 25 et 26 mai

Les températures grimpent et le soleil brille ce week-end, l ...
Les Médiévales © Abbaye de Fontfroide.
Culture & loisirs

Proche de Narbonne : retour vers le futur avec les Médiévales de Fontfroide

Samedi 25 et dimanche 26 mai, l'abbaye de Fontfroide se tran ...
Le Trouve tout du livre © Cyril Durand.
Culture & loisirs

Le Somail : le Trouve tout du livre, caverne d’Ali Baba pour lecteurs avides

Plus de 50 000 livres s'entassent dans les rayons et dans la ...