Narbonne : Quentin Estrade défend ses idées autour de la culture et du sport

access_time Publié le 24/02/2022.

Il en a désormais l’habitude, le candidat narbonnais déclaré aux élections législatives de juin 2022 a tenu une conférence de presse pour évoquer son programme centré autour de valeurs culturelles et sportives.

Dans un premier temps, le candidat Estrade est revenu sur la portée culturelle et historique de la Narbonnaise. Terre chère à son cœur, il souhaite mettre en valeur son patrimoine, en particulier viticole.

« La vigne est au cœur de notre ADN, notamment avec les crises de 1907 et de 1976, c’est pour cette raison que je souhaite lancer la création d’un Musée de la Vigne et de l’Art de vivre. »

Concernant l’héritage occitan de notre région et en particulier de la Narbonnaise, Estrade propose également de remettre à l’ordre du jour des personnalités historiques qui ont fait sa réputation.

« Je défends une mesure simple et gratuite pour permettre la transmission intergénérationnelle, je propose qu’au lieu d’appeler les classes 6e B ou 3e D par exemple, on puisse leur donner le nom d’une femme ou d’un homme d’exception. »

« Je pense notamment au Prince Fébus, grand défenseur de l’Occitanie, mais aussi à Olympe de Gouge, révolutionnaire qui a été guillotinée pour avoir défendu l’idée des droits de la Femme et de la Citoyenne. Je pourrais citer Valérie André, résistante, médecin, pilote d’hélicoptère, mais aussi le Dr Ferroul, médecin au service de sa ville et de la viticulture. »

Simon Meynadier et Vincent Tresene, respectivement à gauche et à droite de Quentin Estrade, soutiens de ce dernier (ph. L’Echo).

Dans un deuxième temps, le Narbonnais a mis en valeur la fibre sportive de « sa » ville, son rapport à la jeunesse et son dynamisme. « Aujourd’hui beaucoup de sports participent au rayonnement de la ville, je pense évidemment au RCN, véritable emblème de notre terroir, mais aussi au volley, au foot ou au hand notamment. »

Il poursuit : « Toutes ces équipes contribuent à la visibilité de notre ville. Le Parc des Sports et de l’Amitié représente également un lieu cher aux Narbonnais, que ce soit pour supporter ses équipes où se retrouver autour du sport ».

Il émet notamment l’idée d’une licence « intersport » unique jusqu’à l’âge de 14 ans, pour permettre aux plus jeunes qui arrêteraient une discipline en cours d’année, de pouvoir bifurquer sur une autre sans avoir à financer une nouvelle licence.

« Je propose également que les bénévoles au sein des clubs puissent valider quelques semestres de retraite, afin de les encourager à donner de leur temps. Ils devraient également pouvoir bénéficier de places gratuites ou prioritaires pour pouvoir supporter leur équipe. »

Pour conclure, le candidat Estrade propose à toutes et à tous de venir participer à une réunion débat, le 5 mars à 9h30 dans la brasserie Co à Narbonne, pour échanger idées et propositions.

Actualités

Carcassonne : les incivilités ont coûté 1,5 million d’euros à la collectivité en 2021

Il y a de quoi en effet grincer des dents. La Ville de Carca ...
Actualités

Ukraine : plus d’une vingtaine de civils tués à Odessa dans un bombardement

La guerre apporte toujours avec elle son lot de tragédies. L ...
Actualités

Les loups de retour dans la Montagne Noire ?

A Labastide-Espaibarenque au nord de Carcassonne, l’él ...
Actualités

Kodac, une boule d’énergie à apprivoiser

Dans notre rubrique consacré à nos amis les animaux, nous fa ...