Narbonne : les Grands Buffets et la Ville renforcent leurs liens avec l’Espagne

access_time Publié le 10/04/2024.

De gauche à droite : Louis Privat, Bertrand Malquier et Susana Lozano.

Le restaurant emblématique et la Ville de Narbonne ont signé, mercredi 10 avril, un partenariat unique en France avec la Renfe AVE afin de promouvoir des « forfaits touristiques » et séduire davantage les touristes espagnols, de plus en plus présents sur le territoire.

« C’est unique en France », assure Susana Lozano, directrice de la branche internationale de Renfe AVE (Alta velocidad española, « grande vitesse espagnole »). En effet, si la compagnie ferroviaire espagnole a récemment lancé sur le marché des forfaits touristiques « train, hôtel et restaurant » pour découvrir le pays de Cervantès, « Narbonne est aujourd’hui la seule ville française où nous proposons ce type de pack ». Ce mercredi 10 avril, Mme Suzano a ainsi signé un accord unique en son genre avec le maire de Narbonne, Bertrand Malquier, et le fondateur et propriétaire des Grands Buffets, Louis Privat, au cours d’une cérémonie réunissant un parterre de journalistes franco-espagnols au sein du célèbre restaurant, véritable locomotive économique du territoire qui a failli partir vers d’autres cieux.

« Une expérience totale »

Une alliance stratégique visant à promouvoir le tourisme dans la région par le biais des trains AVE de Renfe (Narbonne dispose de quatre fréquences AVE par jour qui relient directement Madrid et Barcelone) en proposant « une expérience totale », pour reprendre les mots de Louis Privat, combinant voyage, découverte du patrimoine local avec la visite de la ville et gastronomie avec un repas dans le plus gargantuesque des restaurants français. Pour l’instant, seulement quatre hôtels narbonnais sont proposés dans ce forfait mais l’offre est appelée à rapidement s’étoffer, indique la direction de Renfe AVE. D’autant plus que le restaurant et l’Espace de liberté vont bénéficier d’un lifting à 20 millions d’euros.

Les Grands Buffets accueillent 395 000 clients par an.
Les Grands Buffets emploient 220 personnes et servent 390 000 couverts par an.

500 000 € investis en dix ans

Un nouvel échelon dans l’opération séduction lancé il y a dix ans par les Grands Buffets vers le public ibérique. « Nous avons choisi l’agence de communication [espagnole] Tryptic en 2014 pour séduire les journalistes de la péninsule et les convaincre de découvrir Narbonne, la ville des Grands Buffets », indique Louis Privat. En une décennie, le restaurant a investi plus de 400 000 € en frais d’agence de communication, en repas offerts, nuitées d’hôtel et frais de taxi, et la Renfe plus de 100 000 € en billets de train pour faire venir et accueillir les journalistes espagnols à Narbonne », indique la direction, notamment grâce au « partenariat privilégié » conclu, déjà à cette époque, avec la compagnie ferroviaire espagnole.

Des plus en plus de touristes espagnols

Ainsi, après « 174 voyages de presse, la visite de près de 600 journalistes et 4 551 parutions dans les médias espagnols », selon les chiffres des Grands Buffets, et une apparition des plus remarquée dans l’émission télé Master Chef Espagne en 2016 (7 millions de spectateurs), la clientèle espagnole représente aujourd’hui « environ 15% » des 395 000 couverts annuel de ce restaurant atypique célébrant la cuisine d’Auguste Escoffier.

Un pari gagné également pour la Ville de Narbonne qui a, dès 2014, adapté son offre touristique au public espagnol en proposant des guides et interprètes pour conduire les visites patrimoniales. « Nous avons estimé que, sur les cinq semaines des Féeries de Noël de cette année, 20% de la fréquentation provenait de Catalogne. C’est un phénomène nouveau », se félicite le maire, Bertrand Malquier. Une manne touristique d’autant plus profitable pour la ville qu’elle vient principalement sur les ailes de saison, complétant harmonieusement le pic des touristes estivaux.

Une situation stratégique

Et même si la proportion des visiteurs espagnols utilisant le train pour venir jusqu’à Narbonne n’est pas connu, la signature de ce nouvel accord avec le service de voyage espagnol ne pourra être que bénéfique pour la fréquentation touristique. « Grâce à sa situation stratégique au centre des deux lignes exploitées par Renfe en France, Narbonne est devenue une plaque tournante pour les liaisons ferroviaires. Elle est reliée directement à toutes les gares AVE internationales et dispose de quatre fréquences quotidiennes, deux sur la ligne Barcelone-Lyon et deux sur la ligne Madrid-Marseille », indique la compagnie, faisant de Narbonne la troisième destination après Lyon et Marseille pour la clientèle de Renfe. Un accord de plus mettant le territoire sur les bons rails pour continuer à séduire la clientèle espagnole.

Texte et photos : Cyril Durand

CCI de l'Aude, réunion Orano Malvési, mercredi 15 mai 2024 © CCI AUDE.
Économie

Narbonne : les projets d’Orano Malvési présentés comme une opportunité économique

Une centaine de chefs d'entreprises a assisté, mercredi 15 ...
Économie

Narbonne : l’Agglo lance un appel à candidatures pour un food-truck estival

Le Grand Narbonne lance un appel pour installer un food-truc ...
Frédéric Rey, directeur de l'hypermarché Auchan de Narbonne © Cyril Durand.
Économie

Narbonne : le premier Auchan du département a ouvert ses portes

Comme 25 autres hypermarchés de la marque, le Géant Casino d ...
© Innoveum Aude
Économie

Narbonne : « Pourquoi et comment être bien assuré ? » au menu des prochains Instants éco

La pépinière d'entreprises Innoveum propose un nouveau rende ...