Markethon de l’emploi : à la rencontre de Christiane, Fatima et Tony

access_time Publié le 29/09/2022.

A l’occasion du Markethon de l’emploi organisé dans les villes audoises de Carcassonne, Lézignan-Corbières et Narbonne, nous avons fait la rencontre de Christiane, Fatima et Tony, trois personnes aux profils très différents qui constituaient une des équipes en recherche d’emploi.

Organisé par le Comider, avec le soutien de Pôle Emploi, le Markethon est organisé en Occitanie depuis 1992. Les demandeurs d’emploi sont regroupés par équipe de trois/quatre personnes. Il est ouvert à tous : jeunes, diplômé(e) ou non, avec ou sans expérience.

Chaque équipe se voit attribuer une zone de prospection dans laquelle elle démarche toutes les entreprises et s’informe des éventuels projets de recrutements possibles dans les semaines ou mois à venir. En fin de journée : mise en commun des propositions d’emploi collectées, pour sa propre recherche d’emploi mais aussi pour les autres participants.

Et à Narbonne, c’est l’équipe de Christiane, Fatima (qui n’a pas souhaité être photographiée) et Tony qui est donc venue frapper à notre porte. Ils s’étaient vus assignés une zone géographique où se trouvent nos locaux et nous avons donc fait leur rencontre. L’occasion d’en apprendre davantage sur eux et leur démarche.

Une équipe de trois aux profils divers et variés

Christiane a 59 ans. Celle qui a déjà eu plusieurs vies professionnelles a appris la tenue du Markethon par l’intermédiaire d’internet, sur Facebook. « Je vis à Montredon, je travaille actuellement dans une agence d’interim, je fais de la mise en bouteille. J’aimerais trouver quelques chose de moins exigeant physiquement, parce qu’à mon âge ça commence à être difficile. »

Elle en a conscience, elle sait que par rapport à son âge, son profil ne fera pas l’unanimité auprès d’un éventuel employeur. Mais celle qui a déjà travaillé dans le secrétariat ou en tant qu’agent de production, ne se laisse pas abattre : « Je ne me fais pas d’illusions, mais sait-on jamais. Je suis déterminée à l’idée de trouver autre chose. Je suis combattive ! »

Tony lui a tout juste 18 ans. De son côté, c’est dans le milieu associatif qu’il recherche un emploi. Il a eu vent du Markethon par le biais de la Mission locale. « Je viens malheureusement de rater mon Bac, précise-t’il. Je cherche du travail dans le social ou dans l’associatif, je sais que ce sont des secteurs qui recrutent, j’espère trouver là dedans.

Sorti du lycée, Tony cherche ainsi une formation Social en alternance. Non diplômé, il espère ainsi par équivalence pouvoir décrocher un poste dans un milieu qu’il affectionne. « Je n’ai aucune expérience dans ce domaine, c’est pourquoi je veux me former. J’ai déjà travaillé dans la restauration, mais je souhaite maintenant me tourner vers le social. »

Fatima, à 23 ans, cherche un métier dans la vente. En particulier dans le prêt-à-porter. « J’aimerais trouver une profession dans ce secteur-là même si c’est très demandé, j’espère qu’avec un petit peu de chance je pourrai y arriver. En plus, le fait d’être en équipe, il y a un côté encore plus motivant. »

Et qui plus est complémentaire. Puisque dans l’équipe Christiane est celle qui dispose du permis et d’un véhicule pour pouvoir être mobile. Fatima a le permis mais pas de véhicule, alors que Tony lui dispose d’un véhicule mais pas du permis ! Et ce n’est pas un hasard, puisque les équipes sont également constituées en prenant en compte ce critère de mobilité.

Actualités

Entretien exclusif avec Quentin Estrade, médecin volontaire narbonnais en Ukraine

Interne en cardiologie à Toulouse, Quentin Estrade a décollé ...
Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...
Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...
Actualités

L’année 2022 est la plus chaude jamais enregistrée

Alors que décembre n’est pas encore arrivé, les prévis ...