Lumière sur : Marc Thiébaut, Vent Marin

access_time Publié le 02/02/2022.

Basé à Narbonne, Marc Thiébaut a récemment créé son agence de communication Vent Marin pour permettre à d’autres entreprises d’optimiser leur visibilité, et donc leurs résultats. Rencontre.

Fiche technique :

Nom / prénom, âge :
Thiébaut Marc, 53 ans.

Entreprise, secteur d’activité :
Vent Marin, agence de communication, spécialisée en conseil/marketing, naming/signature, création graphique, édition/impression.

Je mets mon expertise au service des entreprises et collectivités afin de répondre à leurs principaux besoins en matière de communication et d’image.

Pouvez-vous résumer votre parcours professionnel ?

J’ai effectué mes études à Eu à proximité du Tréport en Normandie. J’ai fait mes premières armes en réalisant des illustrations pour un journal local alors que je n’étais encore qu’au lycée. J’ai continué à collaborer pour des agences et des imprimeurs en parallèle de mes études à l’Institut d’Arts d’Amiens (Le Logis du Roy).

J’ai ensuite suivi une formation d’infographiste pour acquérir la maîtrise de l’outil informatique avec des logiciels comme Indesign, Photoshop et Illustrator. Je me suis à la suite inscrit à la Maison des Artistes et j’ai commencé à exercer en free-lance, j’ai gravi un à un les échelons et après une parenthèse parisienne, l’appel du grand large s’est fait plus fort.

C’est ainsi que j’ai mis le cap sur Narbonne en 2000. Presque un retour aux sources avec toujours la mer et le vent en toile de fond… Le soleil en plus. Après quatre ans, au sein du groupe Narbonne Accessoires, à apprendre les rudiments du marketing, j’ai collaboré pendant quinze ans dans une agence de communication où j’avais en charge le pôle Print ainsi que la direction artistique jusqu’à sa fermeture en octobre 2020.

J’ai transformé cet épisode en opportunité avec l’occasion pour moi de créer l’agence de communication Vent Marin.

Avez-vous rencontré des difficultés dans votre parcours de porteur de projet ?

Il faut bien l’avouer, certaines démarches administratives sont pesantes et chronophages, mais elles sont nécessaires. Hormis cela, j’ai plutôt rencontré des facilités. Chaque fois que j’évoquais mon projet, j’ai trouvé que mes interlocuteurs faisaient preuve de bienveillance à mon égard et de fait, beaucoup de portes se sont ouvertes.

Qui plus est, bon nombre d’entreprises locales se sont tout naturellement tournées vers moi pour me suivre, ce qui m’a beaucoup aidé et rendu crédible dès le démarrage de mon agence.

Avez-vous bénéficié d’aide ou de soutien pour mener à bien votre projet ?

J’ai mis à contribution mon réseau, il est composé de personnes pleines de bonne volonté, à qui je suis et qui me sont fidèles. J’ai ainsi pu être mis en relation avec les structures d’accompagnement du territoire que sont les pépinières Innoveum et Éole.

Elles m’ont aidé à peaufiner mon business plan et à présenter mon projet devant la commission d’intégration pour obtenir un bureau au sein de la pépinière Éole ainsi qu’un accompagnement pendant deux ans.

J’ai aussi bénéficié d’un prêt d’honneur auprès de l’INA (Initiative Narbonne Arrondissement), ainsi que d’un prêt auprès de la Société Générale grâce à ma conseillère pro Nadège Ravier.

J’ai ainsi pu aménager mon local pour en faire un lieu agréable et fonctionnel où j’ai tout le matériel à disposition pour travailler dans des conditions optimales et me sentir… Comme un poisson dans l’eau !

Pouvez-vous nous parler de votre activité ?

Avant tout, c’est un travail d’écoute : les clients me présentent leur problématique : baisse du chiffre d’affaires, manque de clients, image désuète, absence de visibilité, difficulté à se démarquer de la concurrence…

Nous réfléchissons ensemble pour trouver des solutions de communication à ces problématiques et définir des objectifs : vendre plus, vendre mieux, créer une identité forte, améliorer leur réputation, défendre les valeurs dont ils se sentent proches, donner plus de visibilité à l’entreprise, leur produit, gamme de produits ou services, recruter, réactiver, fidéliser leurs clients.

Je travaille en étroite collaboration avec eux sur l’identité de marque : création de naming , création ou relooking de logo, charte graphique, dépôt de nom et/ou logo à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle).

Les méthodologies employées permettent de garantir au client une entière satisfaction :

– pour les namings, grâce à une recherche multiple : étymologie, mémorisation auditive, visuelle, le nom est-il facile à lire, à retenir, à écrire… Disponibilité INPI, concurrence, résultats sur les moteurs de recherche, le nom est-il ultra concurrentiel ou confidentiel…

– pour les logos, grâce à des créations « sur-mesure » : chaque logo est pensé et réalisé sans utilisation de banque images et j’essaye, dans la mesure du possible pour chaque projet, d’aller au-delà d’une simple illustration et de raconter une histoire en restant fidèle à l’esprit de mes clients.

Je travaille aussi sur de nombreux supports de communications : plaquettes, catalogues, affiches, flyers, mailings, plv, ilv, packaging, bons de commande…

Mes clients œuvrent dans différents domaines : aménagement et promotion immobilière avec le Groupe SM , GSB (grandes surfaces de bricolage) avec les MDD (marques distributeurs) de l’enseigne Tridôme, les magasins spécialisés Quartier des tissus, les centres de diététique et nutrition Le Comptoir Diététique, grossiste en fruits et légumes Malléus, vente de vins Vie d’Oc pour ne citer qu’eux… Ce sont des entreprises qui ont un savoir-faire indéniable. Ma mission est de les accompagner pour le faire-savoir !

Comment vivez-vous votre nouveau statut de chef d’entreprise ?

L’entreprise ne doit pas se limiter à la recherche de profit. Elle est aussi un lieu où s’expriment ses valeurs, son éthique. Les moyens d’agir ou de s’exprimer à ce sujet sont nombreux : environnement, loyauté des pratiques, respect du client, des confrères et consœurs, développement local…

Dans ce contexte, et non pas parce que cela s’impose à moi, mais parce que ce sont mes convictions, j’ai fait le choix de travailler localement sur Narbonne avec des partenaires dignes de confiance et qui partagent mes valeurs :

– Frédéric Fouquet, qui a créé l’Agence Norbert, spécialisée dans le web ;

– Franck Toussaint de Mailing d’Oc, spécialiste en fichiers et solution de marketing direct ;

– L’Imprimerie de Bourg, sur qui je peux m’appuyer pour les travaux d’impression offset en grande quantité ;

– ainsi que Thotem pour les habillages de véhicule et l’impression numérique, pour ne citer qu’eux.

C’est aussi dans ce contexte que je suis devenu depuis fin 2020 membre associé de l’AFD (Alliance France Design) et que je suis signataire de la charte de déontologie du designer pour un design écoresponsable.

La création de l’agence Vent Marin a donc été pour moi l’opportunité de revenir aux fondamentaux, en mettant l’humain au centre de la relation clients/partenaires/agence, tout en privilégiant l’excellence et l’amour du travail bien fait.

Comment vivez-vous votre nouveau statut de chef d’entreprise ?

Avant tout, il faut savoir bien s’entourer. Dans mon cas, bien que travaillant seul pour le moment, je n’ai jamais autant été entouré : partenaires, cabinet comptable, pépinière Éole… Cela permet de confronter ses expériences et de ne pas se sentir isolé.

J’incite aussi fortement les jeunes entrepreneurs à communiquer en multicanal. Les canaux de distribution ne sont pas opposables, mais complémentaires ! À titre personnel, même si je suis un inconditionnel du papier, je communique sur les réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook, Instagram et Twitter) et via mon site ventmarin.fr.

Enfin, si vous êtes passionné et travailleur, cela devrait suivre tout seul. Mais surtout, dites-vous que, derrière chaque service, chaque produit, il y a avant tout des hommes et des femmes, alors soyez vous-même !

Quels sont vos projets/perspectives à moyen/long terme ?

A moyen terme, le principe d’une pépinière étant d’aider les jeunes pousses à se développer, et lorsqu’elles deviennent assez solides, qu’elles puissent se développer ailleurs, le prochain objectif sera de trouver un autre local pour une implantation durable sur Narbonne.

À long terme je souhaite que Vent Marin reste une agence à taille humaine, qui puisse exprimer avec passion ses valeurs et celles de ses clients, en privilégiant l’excellence dans le cadre d’une relation de confiance et respectueuse, basée sur le long terme.

Pour le reste, je resterai fidèle à ma devise « step by step » : un pied après l’autre… Pourvu qu’il soit marin !

Économie

Les Fines Louches réhabilitent les conserves

Redorer l’image des conserves grâce aux fruits et légumes fr ...
Économie

L’économie russe en souffrance face aux sanctions

Devant la propagande du Kremlin, on pourrait être tenté de c ...
Économie

Aude : un été 2022 qui s’annonce encourageant pour la filière tourisme

C’est en tout cas ce qu’on espère. Après une sai ...
Économie

Une école pour créer des jeux vidéo dans l’Aude

Se former pour créer des jeux vidéos et obtenir un diplôme : ...