« L’Oakbot, une vraie innovation technologique »

access_time Publié le 18/11/2022.

Tournée vers l’innovation, la recherche et le développement, la société Epur, basée au hameau de Caillens-Rodome, conçoit, fabrique et commercialise des outils innovants dans le domaine du bâtiment. Et notamment sa première fierté : l’Oakbot, première machine de fraisage à commande numérique portative au monde, destinée aux travaux de charpente traditionnelle et de construction bois.

Pourquoi le Plateau de Sault pour installer l’entreprise ?

Nous avons choisi d’implanter notre entreprise en milieu rural, là où nous avons choisi de vivre. Nous sommes persuadés que ce territoire peut contribuer à nous amener, des talents divers, des personnes pleines de compétences, qui souhaitent comme nous, vivre « autrement » et ailleurs.

Nous sommes implantés sur ce plateau montagneux car l’écologie est au centre de nos préoccupations citoyennes. Ici, il est facile de vivre en accord avec ses convictions.

Dans quel domaine intervient-elle ?

Notre entreprise est résolument tournée vers l’innovation et nous avons investi et investirons encore beaucoup de moyens financiers et humains vers la Recherche et le Développement.

En ce moment, Epur conçoit et commercialise l’Oakbot et ses accessoires. Il s’agit d’une vraie innovation technologique depuis qu’on associe la caractéristique mobile avec le numérique.

Combien de personnes travaillent à Epur ? La société a-t-elle beaucoup recruté depuis sa création ?

Alors que nous sommes partis d’une équipe de cinq, il y a aujourd’hui vingt-deux personnes qui se donnent pour Epur.

Vous l’avez évoqué plus haut. Parlez-nous de l’Oakbot !

En 2013, nos cofondateurs – qui étaient charpentiers eux-mêmes – ont fait le constat qu’il manquait un outil fiable, autre que la main, qui permette de fabriquer des assemblages complexes de charpente, en toute simplicité.

Quelques années plus tard, l’Oakbot est né. Il s’agit de la première machine de fraisage à commande numérique portative au monde, destinée aux travaux de charpente traditionnelle et de construction bois. En autonomisant la fabrication des assemblages, notre robot apporte plus d’ergonomie au travail quotidien des charpentiers.

L’Oakbot est aussi plus rapide qu’un usinage à la main, moins cher que la sous-traitance ou qu’une machine stationnaire. Et l’écran couleur tactile permet un accès intuitif en toute simplicité pour la configuration des usinages d’assemblages.

C’est un vrai outil professionnel, qui fait gagner en valeur ajoutée en décuplant la capacité de production et propose une solution aux difficultés de recrutement de personnel qualifié, que l’artisanat rencontre aujourd’hui.

« Prendre plaisir permet de monter en compétence »

Cet instrument est-il une grande fierté pour Epur ?

L’Oakbot est une innovation mondiale. Depuis 2019, Epur reçoit de nombreux prix à la fois sur l’innovation, le modèle d’entreprise et le choix d’implantation. Nous sommes labelisés « Origine France Garantie » depuis trois ans. Et début 2020, notre savoir-faire a même été reconnu lors de sa sélection pour la Grande Exposition du Fabriqué en France au sein du Palais de l’Élysée.

Quelles sont les valeurs sociales développées par Epur ?

Nous avons une politique de gestion des activités quotidiennes et des salariés qui se rapproche des motivations d’un économie sociale et solidaire. Nous avons décidé de soigner au sens propre comme au figuré, nos collaborateurs.
La parité nous tient à cœur, à ce titre il n’y a pas d’écart de salaire homme/femme à compétences égales.

Les emplois de cadre sont répartis de façon équilibrée. Nous souhaitons offrir à nos collaborateurs un cadre de travail agréable et flexible : nous travaillons à partir d’objectifs partagés.

Quels efforts sont faits en matière de formation du personnel ?

Nous souhaitons que nos personnels se forment, tout au long de leur carrière, dans les domaines qui les intéressent. Tout acquis de compétence d’un membre du groupe enrichit le groupe quel que soit le domaine, en plus de développer l’employabilité des collaborateurs.

Et une de nos valeurs fortes repose sur l’idée que le fait de prendre réellement plaisir à ce que l’on accomplit, permet de monter en compétence. Nous ferons tout ce qui nous est possible pour arriver à ce résultat.

La compétence, l’enthousiasme, l’affirmation de soi, la force de proposition nous importent plus que les diplômes : on peut toujours se former. Dans cet esprit, nous sommes également heureux d’avoir trois alternants qui peuvent compléter leurs études avec nous.

Que sont les programmes en R et D qui vont voir le jour. ? Et surtout qu’est-ce que le R et D ?

Notre département de recherche et développement (R et D) nous permets d’offrir une gamme de produits couvrant la diversité des besoins de nos clients. En ce moment ils sont sur la finalisation de notre Oakstation. Ce qui est le nouvel accessoire pour notre Oakbot.

L’objectif de ce nouveau châssis stationnaire est d’apporter une solution numérique pour la production de tous types de connexions traditionnelles. Il élargie les fonctionnalités de notre Oakbot et se rendra prochainement attractif pour les menuisiers.

« Contribuer à la revitalisation d’un territoire rural »

Epur a-t-il des projets de développement ?

Commercialisé depuis 2019, nous avons réussi, en moins de quatre ans, un développement commercial partant de sept ventes pour la première année à plus de cent ventes en 2022. Maintenant que notre produit prend en notoriété en France, nous nous développons sur les marchés européens.

Epur participe-t-il à vos yeux à la dynamisation du territoire ?

Comme pour tout projet industriel où nous concevons et fabriquons, les retombés économiques sont extrêmement fortes car nos salariés viennent s’installer et vivent sur le territoire. Notre volonté est de contribuer à la revitalisation d’un territoire rural par l’ancrage de notre entreprise sur le Plateau de Sault.

Nous voulons contribuer à une dynamique départementale et régionale sur une filière d’innovation en matière de machines numériques, consolidant ainsi des activités économiques au travers d’un réseau de fournisseurs, sous-traitants et clients. Dans la mesure possible, nous essayons de réaliser l’ensemble de nos achats auprès d’acteurs locaux ou au moins au plus proche.

Quel rapport entretient Epur avec la matière bois ?

Notre robot favorise l’accessibilité à la construction bois. Ce qui a été considéré par des décideur politiques françaises et européens comme LE matériau de construction de futur. Epur a été récompensée lors des derniers Septuor «innovation et économie» dans la catégorie « Innovation ».

Économie

Carca Agglo : l’appel à projets pour les quartiers prioritaires est lancé

C’est au siège de Carcassonne Agglo, en présence notamment d ...
Économie

Après Port-La Nouvelle, un deuxième parc éolien flottant sera désigné en 2023

Trois zones sont en balance pour la création d’un seco ...
Économie

CDA : l’industrie audoise a de beaux jours devant elle

Un des fleurons de l’industrie régionale se situe à Na ...
Économie

Narbonnais : des formations gratuites dans le numérique proposées par l’Agglo

Un bilan individualisé est offert aux 100 premières TPE du t ...