Les projets de recrutement sont en baisse dans le département

access_time Publié le 20/04/2023.

Les projets de recrutement sont en baisse

L’enquête Besoins en main-d’œuvre (BMO) publiée par Pôle Emploi le 7 avril montre une nette rupture des besoins en main-d’œuvre dans l’Aude. Longtemps à la hausse, elle est aujourd’hui en baisse.

En effet, les projets de recrutement sont toujours plus difficiles en 2023, malgré le recul de 7,5 % du besoin en main-d’œuvre envisagé pour cette année dans l’Aude, avec 19 010 recrutements prévus. Au cours des cinq dernières années, la demande de main-d’œuvre dans l’Aude a constamment augmenté, avec 16 380 projets en 2018, 17 540 en 2019, 18 360 en 2020 et 19 160 en 2021.

Cependant, on observe cette année une diminution de 1 550 projets par rapport à l’année dernière. Bien que divers facteurs économiques puissent expliquer cette baisse, des clarifications supplémentaires seront données lors du point presse de la direction territoriale de l’Aude.

Au niveau national, les projets de recrutement sont stables par rapport à l’année dernière, avec une baisse de seulement 0,2%. En revanche, le taux de recrutements considérés comme difficiles par les entreprises augmente, passant de 36% en 2021 à 51% en 2022 et 58,3% en 2023. En ce qui concerne la saisonnalité des recrutements, l’Aude est un département marqué par ce phénomène, avec 57% des projets concernés.

Un recrutement toujours plus difficile

Les secteurs les plus concernés par le manque de main d’œuvre sont : les métiers de serveurs, de cuisiniers et d’employés de l’hôtellerie, ainsi que les emplois d’aides et apprentis de cuisine, employés polyvalents de la restauration, avec des difficultés à recruter évaluées entre 68,1 et 75,4 %.

De plus, le département de l’Aude dispose de quatre zones géographiques qui constituent des bassins d’emplois. Parmi ceux-ci, le bassin narbonnais se distingue en étant le plus important, représentant environ la moitié des besoins en main-d’œuvre estimés pour l’année.

Ce bassin présente 9 230 projets, dont plus de la moitié sont considérés comme difficiles et 61,2% sont des emplois saisonniers. En revanche, le bassin carcassonnais, bien qu’il propose 6 110 projets, rencontre plus de difficultés avec 69,4% des projets considérés comme difficiles, mais avec moins d’emplois saisonniers (50,1%).

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
Actualités

« Narbonne dans le zig et… le zag »

Sortir à Paris et tous les bons plans dans la capitale : en ...
Actualités

Aude : Renfe lance des forfaits train, hôtel et loisirs pour découvrir l’Espagne

Renfe, le principal opérateur ferroviaire espagnol, révoluti ...
Actualités

Prévisions de circulation : d’intenses difficultés sont attendues ce samedi

Les déplacements de ce week-end concerneront principalement ...
In and out et le chiffre de la semaine logo
Actualités

In and Out et le Chiffre de la semaine

In : des véhicules en plus pour les sapeurs-pompiers du dépa ...