Les prix de la mobilité du Grand Narbonne

access_time Publié le 27/09/2021.

Il y a encore quelques jours avait lieu la semaine européenne de la mobilité. A cette occasion, le Grand Narbonne a décerné des labels « écomobilité » à onze communes.

Afin de promouvoir et d’encourager les modes de déplacement actifs et durables, la communauté d’agglomération du Grand Narbonne s’est notamment engagée depuis quelques mois dans le développement de pistes cyclables et l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Cette année, l’Agglo a également œuvré à la sensibilisation au covoiturage, ainsi qu’à la promotion des transports en commun, mais aussi dans le développement des moyens de mobilité alternatifs à la voiture et ainsi limiter les gaz à effet de serre.

Ainsi, des prix ont été décernées aux innovations ou initiatives « éco-mobiles ». Les actions principales dans les onze communes récompensées sont :

Armissan : organisation d’une semaine campagnarde hippomobile afin d’amener les enfants de l’école primaire en calèche et sensibilisation sur la mobilité durable et l’accès à pied à l’école auprès des élèves.

Bize-Minervois : acquisition d’un vélo cargo électrique pour les services techniques afin de limiter l’usage des véhicules thermiques dans le village.

Fleury d’Aude : piétonisation du front de mer de Saint-Pierre-la-Mer et mise en place d’une navette.

Montredon-des-Corbières : acquisition d’un vélo à assistance électrique pour les services de la police municipale afin de limiter l’usage des véhicules thermiques sur des courts trajets.

Narbonne : création d’une voie verte route de Cuxac qui relie le nouveau quartier des Pléiades au centre-ville.

Ouveillan : développement de la mobilité douce touristique et loisir afin de mettre en valeur le patrimoine naturel et culturel local auprès des touristes et des habitants.

Peyriac-de-Mer : réglementation du stationnement en réservant son utilisation aux résidants du 1er mai au 31 août afin de lutter contre la saturation.

Port-La Nouvelle : aménagement du quai du Port et de l’avenue de la Mer, avec l’intégration de voies douces, entre 2021 et 2025.

Saint-Nazaire-d’Aude : développement d’une voie douce entre les quartiers et l’accès au collège.

Sallèles-d’Aude : création d’une aire de covoiturage de 15 à 30 places d’ici 2022.

Salles-d’Aude : création d’une aire de stationnement vélo au niveau des bâtiments publics.

Actualités

In and Out et le Chiffre de la semaine

In : 1500 arbres seront plantés cet hiver le long du Canal d ...
Actualités

Entretien exclusif avec Quentin Estrade, médecin volontaire narbonnais en Ukraine

Interne en cardiologie à Toulouse, Quentin Estrade a décollé ...
Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...
Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...