Les Grands Buffets : au nom de la Rose

access_time Publié le 17/05/2023.

Les Grands Buffets vont bientôt s’implanter dans tous les jardins de France et du monde. Ce qui pourrait n’être qu’une boutade est aujourd’hui réalité, une rose « Les Grands Buffets de France » a été baptisée au sein même de l’enseigne chère à Louis Privat.

L’histoire retiendra que la rose « Les Grands Buffets de France » a été baptisée le 16 mai 2023 à Narbonne. En présence de la fine fleur des représentants des organismes nationaux et internationaux de la rose, Louis Privat s’est félicité de « sa » nouvelle création horticole.

Cette « rose de feu » est le fruit d’un long processus d’hybridation qui a duré près d’une décennie entière. A l’origine, une rencontre fortuite entre Louis Privat et le maître paysagiste André Gayraud* a conduit à l’élaboration d’un projet de jardin de roses. C’est ce dernier qui a ainsi contacté François Dorieux, obtenteur-rosiériste depuis 1954, à propos d’une hybridation particulière qui avait attiré son attention.

C’est cette rose qui portera ainsi le nom de « Les Grands Buffets de France », permettant à l’établissement de Louis Privat de s’implanter indirectement dans les jardins aux quatre coins du monde. Une rose qui sera bientôt commercialisée en France et Espagne d’ici la fin de l’année 2023, mais qui se déniche déjà dans les jardineries japonaises.

Une cérémonie de baptême bien particulière, en présence d’Henrianne de Briey de la Fédération Mondiale des Sociétés de Roses, de Jean-Luc Pasquier président de la société des Obtenteurs de la Rose, Janic Gourlet président de la section Roses de la Société Nationale d’Horticulture de France et de Paul Lefèbvre membre de la Société Française des Roses (ph. ci-dessous).

Les Grands Buffets cérémonie rose

La présence de Mathias Dorieux était également très symbolique, puisque la rose « Les Grands Buffets de France » fut la dernière production horticole de son père François Dorieux, disparu en 2015. Une émotion palpable lors du discours du fils, qui incarne la quatrième génération d’obtenteur-rosiériste dans la famille Dorieux.

Obtenteur-rosiériste, un métier méconnu

La profession d’obtenteur-rosiériste consiste à créer, développer, puis commercialiser de nouvelles variétés de roses. La famille Dorieux est l’une des rares à France et dans le monde à se consacrer à cette activité. En effet, ils sont moins d’une trentaine recencés dans le monde entier et une douzaine se situe en France, terre de jardins par excellence.

« Cet amour pour ce métier m’a été transmis par ma famille », témoignait Mathias Dorieux. « Notre propre exploitation à Montagny (Loire) existe depuis 1928. J’incarne la quatrième génération, on essaie de faire perdurer cette tradition familiale. On produit environ 100 000 rosiers par an. »

Il poursuit : « Il faut savoir que pour arriver à la création de cette fleur, nous procédons à 7000 hybridations, pour seulement 2 ou 3 variétés qui sont conservées. La sélection est très minutieuse, on regarde la qualité de la floraison, les qualités de croissance ou encore la rusticité et la résistance de la fleur. C’est un travail de long terme qui parfois se retrouve contrarié par les aléas climatiques. »

Les Grands Buffets rose

Et le déménagement des Grands Buffets dans tout ça ?

Peu, très peu d’informations ont filtré. Alors que la décision de départ des Grands Buffets devait être signifiée avant l’été, il n’en est rien pour l’instant. Louis Privat a même sous-entendu que la date de décision pourrait bien être repoussée à la fin de l’été. Pas de nouveaux éléments donc à se mettre sous la dent, dans l’attente du nom de la ville d’accueil. Un choix final qui devrait se jouer entre Carcassonne et Béziers, cette dernière étant la grande favorite.

Les Grands Buffets, fondés par Jane et Louis Privat à Narbonne, sont aujourd’hui par leur chiffre d’affaires, le premier restaurant de France. L’ambition de son créateur : rendre le luxe d’une Grande Maison accessible à tous en proposant dans un menu unique à 52€90, le répertoire des plats emblématiques de la gastronomie française de tradition.

Un restaurant qui s’est distingué médiatiquement en enregistrant au Guiness Book le plus grand plateau de fromages au monde avec 111 fromages proposés quotidiennement. Avec 375 000 clients à l’année, dont près de 1000 clients par jour, ils viennent de toute la France voire même de l’étranger pour tenter « l’expérience » Grands Buffets.

Un taux de réservation qui a atteint les 2 millions, pour un établissement à contre-courant, où la clientèle démontre qu’elle reste très attachée à cette forme de restauration généreuse, volontiers inspirée de la littérature rabelaisienne où repas gargantuesques et pantagruéliques sont servis dans le plus pur respect des arts de la table.

*André Gayraud, le paysagiste aux mille jardins

En 60 ans, André Gayraud a créé plus de 1000 parcs et jardins d’exception en France, en Suisse et en Angleterre. Autant de créations qui ont construit sa réputation de maître dans l’art des jardins. Né au sud de la Bourgogne, il est fils, petit-fils et arrière petit-fils d’une famille d’horticulteurs, pépiniéristes et paysagistes. Il démarre sa propre activité de paysagiste en 1965 à Bourg-en-Bresse.

Il se distingue rapidement grâce à sa passion pour l’Art des Jardins et se spécialise uniquement sur la création de jardins prestige. Il a notamment créé les jardins du président Valéry Giscard d’Estaing à Authon en Loir-et-Cher et à Chanonat dans le Puy de Dôme ainsi que les jardins de Catherine Deneuve à Passy-sur-Eure.

(Ph. L’Echo)

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
Actualités

Cacassonne : l’artiste Méro fond ses visages colorés dans le paysage

Le street-artiste toulousain originaire de Trèbes vient d'ac ...
Illustration
Actualités

Saint-Nazaire-d’Aude : le réseau d’eau en travaux pendant cinq semaines

Les travaux ont débuté le 15 avril et devraient s'achever au ...
DR Cyril Durand
Actualités

Narbonne : la mairie réalise une enquête de satisfaction auprès de ses usagers

Comme chaque année, la Ville de Narbonne réalise une enquête ...
Des fioles en verres retrouvées sur le site - DR Cyril Durand
Actualités

Narbonne : une nécropole romaine d’une « importance exceptionnelle » mise à jour

Les archéologues de l'Inrap ont présenté, ce mercredi 17 avr ...