Les Enfants au Cinéma : c’était bien le festival de l’émotion

access_time Publié le 25/10/2021.

L’idée était alléchante. Le résultat est limpide. Organisé à Ouveillan et Sallèles d’Aude, le Festival Les Enfants au Cinéma a été un grande réussite pour sa toute première.

Des beaux films, du partage, des retrouvailles et de la simplicité : la recette d’un concept qui ne demande qu’à grandir et poursuivre son histoire. Dimanche dernier, dans la salle du Royal, cinéma sorti d’une autre époque, le clap de fin à retenti sous les bravos. Ceux envoyés aux acteurs, aux organisateurs et aux enfants de la chorale du Conservatoire de Narbonne.

« Juste et beau », leur avait lancé, quelques instants plus tôt, le réalisateur Christophe Barratier à propos de leur interprétation magnifique des chansons des Choristes. Clap de fin, on a dit. On devrait préciser : clap d’au revoir, plutôt.

Parce que le Festival Les Enfants au Cinéma n’était pas qu’une bonne idée. Il détient tout simplement la recette du bonheur. Celui qui veut que l’on partage de bons et beaux films, que l’on cultive la nostalgie positive et puis que l’on fête les retrouvailles.

Du partage et des confidences

Rendez-vous dans dix ans, avait chanté Patrick Bruel. C’est ce qu’ont vécu les jeunes acteurs du film La nouvelle guerre des boutons. Certains comme Jean Texier ou Clément Godefroy (Petit Gibus) ont mis de côté le Septième Art pour se consacrer à leurs études. D’autres ont continué.

On pense à Thomas Goldberg, Ilona Bachelier, Gregory Gatignol et Nathan Parent. Tous, en tout cas, étaient ravis d’avoir fait le déplacement jusqu’à Ouveillan et Sallèles. Ils ne savaient pas trop où ils allaient mettre les pieds mais ils ne l’ont pas regretté une seule seconde.

Jean Scandel et Fred Saurel étaient aussi les invités de la ruralité pour présenter un film aussi tendre que peut les faire Nicolas Vannier. Le gamin de l’Ecole Buissonnière a, lui aussi, pris la route des études à Cannes, mais il évoque avec douceur et émotion son expérience aux côtés de François, Cluzet tandis que Fred Saurel fait partager sa simplicité et son enthousiasme. Tellement rafraîchissant.

Cap sur 2022

Le Festival a baissé le rideau avec Les Choristes que l’on ne présente plus. Sauf quand c’est le réalisateur Christophe Barratier, invité surprise, qui s’y colle avec foule d’anecdotes sous le regard des acteurs Gregory Gatignol et Maxence Perrin (Pépinot) ainsi que de sa fille Violette Barratier, marraine attendrie de cette première édition.

Aujourd’hui, alors que le Royal s’est vidé et que tout ce beau monde a rejoint ses pénates et ses activités, Antoine Ros et Etienne Garcia, les heureux organisateurs, ainsi que Jean-Paul Chaluleau et Yves Bastié, maires d’Ouveillan et Sallèles-d’Aude ont une certitude commune : ce rendez-vous au cœur des villages a toute sa raison d’être. Le bonheur et l’émotion ressentis sont palpables. Le cap est mis sur l’édition 2022. On a déjà hâte d’y être !

Un bien joli centenaire

Les enfants des classes d’Ouveillan, Sallèles et Narbonne (Saint-Joseph) ont fait ure double rencontre magnifique lors de l’ouverture du Festival. Ils ont découvert un chef d’oeuvre centenaire : The Kid, que l’on doit à l’immense Charlie Chaplin. Du noir et blanc et du muet pour des gamins de notre époque, ce n’est pas rien !

Et ils sont tombés sous le charme. Tout comme ils ont adoré leur rencontre avec le comédien Julien Ronet, venu jusqu’à Ouveillan pour parler de son grand-père… Charlie Chaplin. Un moment rare comme en offrira sans doute souvent le Festival Les Enfants au Cinéma.

Concert et affiches

Parmi les 600 récupérées par la mairie de Sallèles, une cinquantaine d’affiches de films était exposée dans la salle des fêtes du village. Une salle qui a eu le privilège d’accueillir un mini-concert de piano à quatre mains. Complices et virtuoses, Jean-Louis Garcia et Laurent Bonaccorci ont interprété quelques musiques de films parmi les plus marquantes. Un beau moment de musique très apprécié des invités.

Culture & loisirs

Le Festival International du Film Politique revient à Carcassonne

Déjà la 4e édition d’un festival créé en 2018 par l&rs ...
Culture & loisirs

Carcassonne : l’Agglo met à l’honneur les instruments médiévaux

La culture médiévale, on y est très attaché du côté de Carca ...
Culture & loisirs

Carcassonne : trois chefs pour un dîner exceptionnel à la Table de Franck Putelat

Franck Putelat, Serge Vieira et Davy Tissot s’apprêten ...
Culture & loisirs

Décès de Cérès Franco : 2000 œuvres d’art léguées au Musée de Montolieu

Décédée le 16 novembre dernier à l’âge de 95 ans, l’artiste ...