Les Arts de la rue : des changements à venir en raison de la canicule

access_time Publié le 16/06/2022.

Deux journées d’animations devant avoir lieu à Rouffiac et à Trausse-Minervois ont connu quelques modifications avec le mercure qui devrait continuer à grimper ce week-end.

La canicule entraîne quelques modifications d’organisation afin de garantir le bien-être de tous et les meilleures conditions pour assister aux spectacles proposés par les Arts de la rue. Ce vendredi 17 juin, les animations prévues en cette journée se tiendront dans les salles climatisées de la médiathèque du foyer et à l’ombre de la cour de l’école.

Le programme à Rouffiac :

– A partir de 15 h 30, à la médiathèque : projection du reportage Trio Congo, créé à l’occasion du projet mené auprès des enfants de l’ITEP de Saint-Gemme et de l’IME de Cenne-Monestiés, action soutenue par la Convention Générale d’Education Artistique et Culturelle.

– De 16h50 à 18h : pause jeux à la médiathèque avec une présentation d’une sélection de jeux à emprunter, coups de cœur des ludothécaires du réseau de lecture publique de Carcassonne Agglo.

– A 17h30, déambulation : depuis la cour d’école jusqu’à la place de la mairie, Satongue évoluera au fil des percussions de Ngoma Yetu.

– A 18h30 : Kumulunimbu (ci-dessous), un spectacle de marionnettes, par la compagnie Ortiga (Catalogne). Tout public à partie de 6 ans – 45 mn – gratuit (places limitées).

L’histoire : dans une partie quelconque du monde, en ce moment et depuis toujours, de nombreuses vies entreprennent le chemin à la recherche de l’eau, ce bien si précieux qui fait l’objet de tant de convoitises… Kumulunimbu est une histoire d’amitié entre une petite fille et un nuage, qui parle du courage, de l’injustice, de la migration. Un spectacle qui combine les marionnettes et le clown, qui fascine les plus petits et émeut les adultes. Parsemée de petits détails et de surprises, sa poésie vous fera voyager dans un océan d’émotions.

Trausse-Minervois se met également à l’ombre

En raison des fortes chaleurs annoncées là aussi, le spectacle du Festival des Arts de la rue prévu samedi 18 juin au boulodrome de Trausse se trouvera déplacé. Ainsi la pièce de théâtre « Mon toit du monde à moi, c’est toi » avec Alexis Delmastro de la compagnie De l’Autre, sera joué à 16h30 à l’ombre des tilleuls dans la cour de l’école.

L’histoire : « Mon toit du Monde à moi, c’est toi », est un monologue ou Alex arrive précipitamment sur scène et s’apprête à lire une lettre d’amour à sa bien aimée, présente dans la salle… Mais, puisqu’il y a un « mais », la dite demoiselle est en retard. Dès lors, suspendus au destin de cette lettre d’amour, les spectateurs, partie intégrante du drame qui se (dé)noue, assistent à la fuite du « i ». « Aimer » devient « amer »…

Actualités

Des actualités en bref de la semaine dans l’Aude

PolitiquePrès de 1700 participants étaient dimanche dernier ...
Actualités

En Russie, des milliers de personnes font le choix de l’exil

La mobilisation partielle décrétée par Vladimir Poutine pèse ...
Actualités

In and Out et le Chiffre de la semaine

In : à 11 ans, Zicco fait grève devant son collège pour aler ...
Actualités

Département : le chèque Passerelle reconduit en 2022

Depuis dix ans, le Département soutient les collégiens et ap ...