Les actualités en bref de cette semaine, vendredi 4 mars

access_time Publié le 04/03/2022.

Solidarité
La présidente du conseil départemental de l’Aude, Hélène Sandragné, a très rapidement affirmé son soutien au peuple ukrainien : « Je tiens à exprimer ma solidarité avec les Ukrainiens qui vivent sous les bombardements ». Depuis, elle souhaite matérialiser cet appui en accueillant des réfugiés ukrainiens dans l’Aude.

Economie
Un épisode de l’émission Vert de rage, de Martin Boudot s’intéresse à la question de l’uranium. L’uranium de la colère, qui sera diffusé sur France 5, le 7 mars à 21 heures, permet de comprendre comment les centrales nucléaires sont approvisionnées en uranium, l’Aude est concernée.

Faits divers
Deux hommes et une femme sont poursuivis pour une série de vols avec arme commis dans l’Aude, les Pyrénées-Orientales ou encore les Pyrénées-Atlantiques. Ils auraient multiplié les passages en France pour y réaliser des vols à main à armée. Le périple en question aurait commencé en Belgique par le vol d’un véhicule.

Economie
Régis Banquet, président du Syaden (Syndicat audois d’énergies et du numérique) s’est rendu dans trois communes du département : Fraïsse-des-Corbières, Saint-Jean-de-Barrou et Durban-Corbières, afin d’inaugurer leur réseau Très haut débit.

Santé
Les villages de la Haute vallée de l’Aude souffrent d’un symptôme tenace : ils manquent de médecins. Ainsi à Espezel, depuis le départ à la retraite des époux Giusti, la commune est médicalement orpheline.

Economie
Pour sa première assemblée générale, Louis Madaule le nouveau président de la CCI a exprimé de quels marqueurs forts sera tracée sa feuille de route : « La nécessité de construire ce que l’on pourrait appeler l’union sacrée, notre territoire le mérite, ses entreprises et ses habitants également ».

Culture
L’association Ciném’Aude gère un réseau de diffusion de films sur tout le territoire. Malgré les effets de la Covid sur ses finances, de ces projections découlent beaucoup d’ébullition.

Economie
À Fitou, en terre viticole, on prépare la plantation de la première parcelle d’aloe vera, prémisses d’une nouvelle filière française bio, alternative à la vigne menacée par les canicules et par l’aridité. Le processus démarre en mai, au domaine du Champ-des-Sœurs, chez Laurent Maynadier.

Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...
Actualités

L’année 2022 est la plus chaude jamais enregistrée

Alors que décembre n’est pas encore arrivé, les prévis ...
Actualités

Les actualités en bref de la semaine

SociétéLe Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditer ...
Actualités

In and Out et le Chiffre de la semaine

In : à Leucate, un nouveau quartier va voir le jour L’ambiti ...