L’église des Carmes : bientôt entièrement rénovée

access_time Publié le 13/11/2020.

Située en plein cœur de la ville de Carcassonne, l’église des Carmes, dont la vétusté de la structure menaçait les bâtiments voisins, fait l’objet d’une rénovation entamée il y a de cela plusieurs mois. Des travaux qui devraient durer près de 6 ans, pour un des nombreux édifices historiques de la ville.

Un peu d’Histoire…

Commençons ainsi par le commencement. L’ordre des Carmes s’établit à Carcassonne en 1267, et fait construire l’église en 1292. En 1355, en pleine guerre de Cent-Ans, le Prince Noir, du nom de la couleur de son armure ébène, fait mettre le feu dans tous les quartiers de la ville. Un terrible incendie qui détruit complètement la ville et où seuls quelques murs résistent à la destruction.

On retrouve encore aujourd’hui des traces de cet incendie dans les fondations de l’église. Survivante à toutes les péripéties de l’histoire agitée de la France, l’église des Carmes s’affirme aujourd’hui comme les vestiges d’un passé toujours bien présent. Ainsi, l’Association diocésaine de Carcassonne et l’Association des Amis des Carmes oeuvrent toujours pour rendre à l’église son éclat d’autrefois.

Située en plein cœur du centre-ville de Carcassonne, dans l’Aude, l’église des Carmes se trouve aujourd’hui entre deux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : la Cité et le Canal du Midi. Construit au 15ème siècle, ce lieu emblématique s’est considérablement dégradé au fil du temps. Depuis le printemps dernier, plusieurs équipes assurent l’étanchéité du toit. « Une priorité » selon Romain Bou, le chef de chantier.

Des travaux colossaux

Avant même de s’attaquer à l’étanchéité du toit, il a fallu renforcer les murs et les contreforts. L’église des Carmes, qui appartient au diocèse, menaçait, à terme, les bâtiments voisins.
A tel point qu’ils ont même été organisés en plusieurs tranches comme l’explique l’architecte Christiane Tarbouriech. Au total, 5 phases sont prévues sur une durée de 6 ans.

Ainsi, si le budget n’est pas encore totalement défini : « Nous avons financé un million d’euros, c’est-à-dire un tiers des travaux » confie le père Luc Caraguel, vicaire général de l’évêché de Carcassonne, « pour les autres tranches, le budget sera un peu moins conséquent, du moins je l’espère, car la rénovation de la façade nous inquiète beaucoup. »

Si plusieurs mécènes ont répondu à l’appel, les particuliers aussi peuvent faire un don pour financer ces travaux. En signe de remerciement, des tuiles porteront le nom des donateurs. À noter que chaque année, l’église accueille près de 200 000 visiteurs.

Culture & loisirs

Le cinéma Le Colissée de Carcassonne à l’Honneur

Le cinéma Le Colissée de Carcassonne a été classé 34éme plus ...
Culture & loisirs

Le Grattou, l’ami des trufficulteurs

Voilà cinq ans maintenant que, dans son petit village du Hau ...
Culture & loisirs

Yves Jeuland immortalise Charlot

«Chaplin, le génie de la liberté», dernier film du réalisate ...
Culture & loisirs

Le Festival International du Film Politique de Carcassonne aura-t-il lieu ?

Annulée en raison des règles sanitaires, la troisième éditio ...