Le saviez-vous ? Ces territoires français méconnus en Terre sainte

access_time Publié le 01/02/2023.

De par son histoire, la France a vu son influence se propager aux quatres coins du monde. Certains territoires, à l’image de la Guyane, des Antilles ou encore de la Nouvelle-Calédonie constituent les vestiges de ce que l’on appelait alors l’empire colonial français. Mais saviez-vous que la République française détient toujours des territoires en plein cœur de Jérusalem ?

Le domaine national français en Terre sainte est le nom officiel de l’ensemble des propriétés de l’Etat français au Moyen-Orient. Il regroupe en son sein quatre possessions situées dans la ville de Jérusalem, toutes acquises au cours du XIXe siècle :

le monastère d’Abou Gosh, à l’ouest de Jérusalem : l’abbaye Sainte-Marie de la Résurrection d’Aboush Gosh de son nom complet, est un monastère mixte fondé en 1900. Il redonne ainsi vie à une très ancienne église que les croisés assimilaient à l’Emmaüs biblique, où aurait été accueilli Jésus-Christ après la Résurrection, par deux pèlerins qui ne l’auraient alors pas reconnu. Le site et l’église seront confiés à la France par l’Empire Ottoman en 1873. Il est aujourd’hui rattaché à l’ordre de Saint-Benoît.

Le saviez-vous ? Ces territoires français

l’Eglise du Pater Noster, ou Eléona, à Jérusalem-Est : situé sur le mont de l’Ascension, c’est Héloïse de la Tour d’Auvergne qui fait don du site à la France en 1868. Cette église datant du IVème siècle, est construite selon la tradition catholique, à l’emplacement où Jésus aurait enseigné le Notre Père à ses disciples. Depuis 1874, la France a confié la garde du site à l’ordre des carmélites.

Le saviez-vous ? Ces territoires français

le Tombeau des Rois, situé au centre de Jérusalem dans la partie orientale : il est constitué d’un ensemble de tombes juives monumentales taillées dans le roc, et remonterait selon la tradition judaïque et hébraïque à la période du Second Temple de Jérusalem, soit 600 ans avant J.-C. Les frères Emile et Isaac Pereire l’avaient acquis en 1878, puis le site sera offert à la France par leurs héritiers, en 1886. Les tombes maintenant vides abritaient notamment le sarcophage de la reine Hélène d’Adiabène.

Le saviez-vous ? Ces territoires français

l’Eglise Sainte-Anne de Jérusalem : église catholique de Jérusalem-Est, elle est administrée par les Pères blancs. Elle se situe juste à côté de la piscine de Béthesda, où Jésus-Christ aurait accompli un miracle en guérissant un paralytique, selon l’Evangile de St-Jean. Elle a été offerte par le sultan ottoman Abdülmecid Ier, en remerciement de l’intervention française lors de la guerre de Crimée.

L’église a été le centre de frictions en 1996 lors de la visite de Jacques Chirac, puis en 2020 lors de la visite d’Emmanuel Macron, tous deux ayant exigé que les militaires et services de sécurité israéliens évacuent ce territoire français. A noter que l’Eglise accueille aujourd’hui une ONG œcuménique chargée d’analyser les comportements des Israéliens et Palestiniens lors des passages de checkpoints.

Le saviez-vous ? Ces territoires français
Retrouvez tous nos articles sur la culture et les loisirs, ainsi que notre page Facebook.
Pixvae © Bertrand Gaudillère.
Culture & loisirs

Grand Narbonne : le festival La Tempora poursuit sa route musicale

Le festival itinérant et gratuit consacré aux musiques du mo ...
Hutte à Réjo dans l'Aude © DR.
Culture & loisirs

Belvianes-et-Cavirac : “Un terrain de jeu idéal pour le kayak”

Régis Casteran et Marielle Anstett ont ouvert une base de pr ...
L'abbaye de Fontfroide depuis son cloître © Cyril Durand.
Culture & loisirs

L’abbaye de Fontfroide, un monument du Moyen-Âge dans le coup

L’abbaye, fondée en 1093, a su passer les époques et vivre a ...
Patrouille-de-France-2©ht-770x430
Culture & loisirs

Grand Narbonne : des sorties en pagaille pour le week-end des 20 et 21 juillet

C’est l’été, il fait beau, il fait chaud, tout e ...