Le Racing sort par la petite porte

access_time Publié le 12/05/2022.

Dernier match de Pro D2 pour le Racing qui clôturait sa saison hier au Parc des Sports et de l’Amitié face à Vannes. Un dernier tour de piste avant de retrouver la Nationale. En voici le résumé détaillé.

A Narbonne, Parc des Sports et de l’Amitié. Arbitrage de M. Bru. Score à la mi-temps : 7-15.

Pour Narbonne : Goutard, Namy (cap.), Nueno, Lebraud, Ducom, Meret, Campbell, Nouhaillaguet, Belzons, Axtens, Sese, Falaefa, Cotet, Blanc, Martinez ; Vaca, Abadie, Kbaier, Pialot, Taulagi, Jintcharadze.

Pour Vannes : Duplenne, Curtis, Freitas, Rabut, Dubreuil, Etienne, Paige, Bruni, Gorrissen (cap.), Picault, Edwards, Iachizzi, Tafili, Rossi, Abraham ; Leafa, Bordelai, Johnson, Bazin, Pages, Hollinshead, Burgaud, Dumas.

Evolution du score : 0-7, 7-7, 7-12, 7-15 ; 7-22, 7-29, 14-29, 14-36

Marqueurs : pour Narbonne, essais Martinez 13e, Vaca 62e ; transformations Meret 13e, Pialot 62e ; pour Vannes, essais Duplenne 6e, 24e, Gorrissen 41e, Edwards 47e, Burgaud 77e ; transformations Etienne 6e, 41e, 47e, Hollinshead 77e ; pénalité Etienne 34e.

Cartons jaunes : à Narbonne Nouhaillaguet (67e) ; à Vannes, Johnson (67e).

Après quelques premières minutes d’observation, la première banderille est plantée par l’arrière vannetais Duplenne, qui suite à un bon travail des avants, sur une touche aux cinq mètres narbonnais, plonge dans l’en-but et valide le premier essai. Transformé par l’ancien Narbonnais Quentin Etienne (0-7, 6e). La réaction narbonnaise interviendra à la 13e minute. Suite à une touche dans les 22 vannetais, Martinez en force conclut la belle séquence narbonnaise, alors que Meret égalise à 7-7.

Dix minutes plus tard, alors que les débats semblaient s’équilibrer, Vannes va à nouveau appuyer sur l’accélérateur. Partis de leurs 22, les Bretons progressent petit à petit, jusqu’à ce que Duplenne (encore lui) s’échappe après avoir récupéré un ballon à la sortie d’un ruck. Une course de trente mètres sans être repris, pour s’offrir un doublé, 7-12 (24e). Si Narbonne croit avoir réduit le score avant la pause, le pied en touche du capitaine Namy vient invalider l’essai. Ballon finalement récupéré par Vannes, qui s’empresse de mettre en touche : mi-temps au Parc des Sports.

Mi-temps : 7-15

La reprise sera terrible pour les locaux. Pris à la gorge, les Narbonnais suffoquent sur leur ligne, et c’est finalement le capitaine Gorrissen pour Vannes qui parvient à aplatir (41e). Cinq minutes plus tard, rebelote, c’est cette fois Edwards qui aggrave le score (47e), essai transformé et déjà 7-29 au tableau d’affichage.

Encore une fois, le Racing Club Narbonne n’est que dans la réaction. Alors que Kaiser perce le rideau vannetais bien relayé par Nueno, c’est finalement Vaca qui aplatit, la transformation est validée, 14-29 (62e). Malheureusement, le reste du match sera à sens unique. Burgaud marquera au final le dernier essai de la rencontre pour donner un peu plus d’ampleur à la victoire bretonne. Vannes s’impose 14-36, alors que Narbonne dit adieu à la Pro D2.

Sport

Les résultats sportifs du week-end

Un week-end marqué par les phases finales de rugby où la plu ...
Sport

Le rugby carcassonnais à la fête !

Les treizistes finalistes du championnat d’Elite 1 jou ...
Sport

Les résultats sports du week-end

Un week-end marqué par les sensationnelles victoires carcass ...