Le guide pratique du bon confiné pour faire face au coronavirus

access_time Publié le 20/03/2020.

Afin de dédramatiser une situation pour le moins anxiogène, voici quelques informations visant à renseigner les Audois sur ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire en cette période de confinement.

des questions que les intéressés se poseraient peut-être, outre les règles d’hygiène élémentaires dont le lavage de mains obligatoire.

Souriez vous êtes confinés

Rester chez soi est à l’unanimité l’attitude la plus responsable à adopter en ces temps de crise sanitaire. Un comportement qui a pour objectif le cloisonnement d’un virus dont la capacité d’expansion pourrait engendrer un endiguement de l’accès aux soins d’urgence dans les hôpitaux. Cela dit, il va bien falloir se nourrir pendant cette quinzaine confinée. Pas de panique, les circuits de production et d’acheminement des denrées dans les rayons des marchés ou supermarchés ne sont en rien altérés. Il y aura donc la même quantité de produits sur les étals qu’à l’accoutumée, à condition que chacun se serve raisonnablement, sans surconsommation abusive. Restez donc positifs, ne vous laissez pas entraîner par la nervosité, elle a également tendance à se transmettre facilement.

Ce que l’on peut faire et ne pas faire

Ainsi, aucune limite horaire n’est fixée pour les déplacements « nécessaires ». Pas de couvre-feu, vous pouvez donc aller travailler (pour ceux n’ayant pas accès au télétravail), vous soigner, faire vos courses, mettre de l’essence ou encore pour les parents divorcés aller chercher ou déposer vos enfants. À titre d’information, sont considérés comme prioritaires : les personnels de santé, les forces de l’ordre, les salariés de l’alimentation et de la télécommunication.

Toute infraction « aux règles de déplacements réduits » sera sanctionnée, a promis le président Emmanuel Macron. Il faudra notamment pouvoir justifier qu’on est autorisé à se déplacer en présentant lors de toute sortie une attestation sur l’honneur. Des modèles sont téléchargeables sur le site du gouvernement depuis le 17 mars. Ainsi, plus de 100 000 policiers et gendarmes mènent des contrôles et peuvent distribuer des amendes de 38 € dans un premier temps, puis 135 €.

Aucune limite au nombre de sorties quotidiennes dites
« nécessaires »

Il est possible de faire ses courses autant de fois que nécessaire mais le mieux est de le faire le moins possible. Limiter les allers et venues dans les commerces alimentaires est également une question de bon sens : les très longues files d’attente observées devant les supermarchés sont autant d’occasions de transmission du virus, surtout si les distances de sécurité d’un mètre ne sont pas respectées.

Évitez également autant que possible d’emmener vos enfants aux courses, il serait imprudent d’exposer inutilement vos enfants qui peuvent également représenter un risque pour les autres.

À noter qu’il est également permis de sortir individuellement pratiquer une activité sportive en extérieur. Mais ne vous y trompez pas, il demeure interdit les rassemblements dans les parcs ou jardins publics. Si vous devez vous y baladez, ce sera en solitaire, dans l’intérêt de tous, en évitant tout contact avec autrui.

Ainsi, selon le dicton, l’oisiveté serait mère de tous les vices. Dans le cadre du confinement, elle devrait plutôt permettre de sauver de nombreuses vies, en restant chez soi autant que faire se peut, endiguant ainsi la propagation du virus. Dans la mesure du possible, bannissez plutôt l’anxiété, tout en faisant preuve de sérieux sur les consignes à appliquer.

Actualité locale

Un centre COVID pour améliorer l’accompagnement médical de l’épidémie de coronavirus sur le territoire narbonnais

Comme dans 140 villes ou villages en Occitanie, un centre CO ...
Actualité locale

On en parle …

IN le CIDFF toujours mobilisé pour venir en aide aux victime ...
Actualité locale

Attentats de Carcassonne et Trèbes : deux ans déjà ont passé

Si l’instruction de l’enquête suit toujours son cours, voici ...
Actualité locale

La solidarité n’est pas confinée à Carcassonne

Le Centre d’Accueil de nuit situé au quartier Patte d’Oie re ...