Le Festival International du Film Politique de Carcassonne aura-t-il lieu ?

access_time Publié le 15/01/2021.

Annulée en raison des règles sanitaires, la troisième édition du Festival International du Film Politique de Carcassonne pourrait toutefois voir le jour sous une forme nouvelle.

C’est en tout cas ce qu’espère les organisateurs du festival, déterminés à trouver une solution convenable, dans l’intérêt de tous.

Un festival qui aurait dû débuter aujourd’hui

Il devait se tenir du 15 au 19 janvier de cette nouvelle année. Mais évidemment, le contexte actuel n’a pas permis la bonne tenue de cette troisième édition.

Cette dernière, pleine de promesses, devait présenter 7 fictions, 6 documentaires et 5 séances spéciales réservées à la découverte d’œuvres françaises mais aussi internationales comme La Terre des hommes de Nael Marandin, le cinéma d’Afrique du Sud avec Moffie d’Oliver Hermanus, ou encore le cinéma québécois avec Kuessipan de Myriam Verrault.
Une programmation exigeante pour un festival qui au cours de ces deux dernières années avait su se faire une place de choix au sein du paysage culturel, avec une politique ferme de soutien des œuvres contemporaines engagées

Mais malgré tout, du côté des organisateurs, on réfléchit très sérieusement à trouver une autre formule de diffusion, afin que la culture ne pâtisse pas encore davantage de la situation, même s’il est évident que le festival ne peut se tenir dans les conditions initialement prévues. Enzo Lefèvre, directeur du FIFP : « Ces échanges et réflexions communes qui font la force du festival n’auraient pas été permis par une émission numérique. Aussi, nous réfléchissons actuellement à d’autres alternatives pour que le festival existe d’une manière ou d’une autre. »

Interview « surprise » de Ken Loach maintenue

Cela devait être une surprise, mais au vu de la situation, il fallait donner un peu de baume au cœur et maintenir l’attractivité du festival.

Une des premières décisions prises pour faire exister cette troisième édition est le maintien d’une discussion avec le maître du genre du film politique : Ken Loach. La discussion sera donc animée par Yaël Hirsch, journaliste et fondatrice de Toute la culture! Diffusée en ligne et en direct depuis Paris, un échange qui promet d’être fructueux. Pour y assister, il suffisait de s’inscrire sur le site du FIFP.

Par ailleurs, Etienne Garcia, président du FIFP de Carcassonne est revenu sur l’importance de sauvegarder la mise en valeur de la culture, en particulier en ces temps troublés : « Persévérer fut le maître-mot de ces derniers mois. La responsabilité du festival aura été de tout faire pour que puisse vivre la culture dans nos territoires. Nous sommes profondément attachés aux 18 films de la sélection et nous ferons tout pour accompagner ceux-ci lors de leurs sorties en salle ».

Culture & loisirs

Manoé Grandvuinet : violoniste de 9 ans en concert à Cuxac-d’Aude

Le talent n’attend parfois pas le nombre des années. P ...
Culture & loisirs

Les élèves de la prépa aux Beaux Arts de Carcassonne Agglo récompensés

Les lauréats du Prix premiers pas arts contemporains ont reç ...
Culture & loisirs

« Zélie la pirate » d’Aurélie Cabrel

Dans la famille Cabrel, on connaît la musique. Et pas seulem ...
Culture & loisirs

Carcassonne : le week-end des métiers d’antan au cœur de la Cité médiévale

Carcassonne s’apprête à remonter le temps de plusieurs ...