Le Département et la Carsat en partenariat pour faciliter le maintien à domicile

access_time Publié le 06/01/2022.

L’objectif : garantir aux personnes âgées une réponse rapide en simplifiant les démarches et l’accès à l’ensemble de leurs droits lorsqu’ils cherchent des solutions pour le maintien à domicile.

Lutter contre la perte d’autonomie et respecter la dignité des personnes en maintien à domicile. Le Département de l’Aude et la Caisse d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat) se sont ainsi engagés dans une prise en charge coordonnée et complémentaire des personnes âgées fragiles.

Un partenariat conclut par Séverine Roger-Mateille vice-présidente du département déléguée à l’autonomie, et Madeleine Medolago directrice de la Carsat Languedoc-Roussillon (ph. Département). Il entraînera la mise en cohérence de leurs politiques, actions et prestations.

En parallèle, il permettra de déployer des actions de prévention et la simplification des démarches pour l’obtention d’aides financières, techniques ou d’accompagnement, ainsi que l’optimisation des prises en charge respectives.

Une convention qui tourne autour de trois axes majeurs :

La simplification des démarches

– Les informations demandées dans le cadre de l’instruction des demandes sont simplifiées ;

– Le demandeur est guidé dans sa démarche pour savoir à quel organisme il doit prioritairement adresser sa demande ;

– Si l’organisme qui reçoit la demande n’est pas compétent, le dossier est transféré au bon interlocuteur qui peut mettre en place le plan d’aides sans démarche supplémentaire du demandeur.

L’optimisation de la coordination des actions de prévention

– Articuler leurs interventions de proximité ;

– Promouvoir et participer au développement d’actions collectives au profit de publics ciblés ;

– Chercher à améliorer la complémentarité et la coordination des réponses apportées ;

– Améliorer la circulation de l’information entre les référents de la Carsat Languedoc-Roussillon et les référents du Département sur les actions de prévention menées ;

– Orienter respectivement les seniors repérés à risque de fragilité vers les dispositifs existants.

La valorisation des lieux de vie collectifs

– Pour les retraités, l’objectif est d’offrir une meilleure lisibilité sur l’offre d’établissements, des services existants et de leurs coûts, et aussi sur les aides financières et l’accompagnement pour réaliser des travaux de leur logements.

– Pour les porteurs de projets/promoteurs, le but est d’avoir une offre plus visible, plus accessible et  mieux coordonnée afin d’apporter des réponses adaptées à chaque territoire.

Actualités

Entretien exclusif avec Quentin Estrade, médecin volontaire narbonnais en Ukraine

Interne en cardiologie à Toulouse, Quentin Estrade a décollé ...
Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...
Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...
Actualités

L’année 2022 est la plus chaude jamais enregistrée

Alors que décembre n’est pas encore arrivé, les prévis ...