Le 16e festival Musiques au Présent revient à Narbonne, cour de la Madeleine

access_time Publié le 12/07/2023.

Entièrement gratuit sous couvert de places disponibles, le festival Musiques au Présent revient pour fêter sa 16e édition, du 18 au 22 juillet prochains.

La cour de la Madeleine servira à accueillir une flopée d’artistes tous aussi talentueux les uns que les autres, issus d’univers parfois très différents pour satisfaire les goûts de chacun. Les chanceux spectateurs qui auront dégoté une place pourront ainsi apprécier dans un cadre magnifique cinq soirées exceptionnelles, toutes à 21h30.

Un programme concocté par le Ville de Narbonne, representée par Yves Penet (à g. photo L’Echo) délégué à la culture et au patrimoine. Une direction artistique qui est assurée par Thierry Gomar (au centre) et Etienne Lecomte (à dr.), à noter que la diffusion sonore sera elle assurée par Alexandre Beznosiuk.

– Mardi 18 juillet : Ghost Songs.

Avec Jim Black (batterie), Paul Jarret (guitare, composition), Jozef Dumoulin (Fender Rhodes), Julien Pontvianne (saxophone tenor). Musicien incontournable de la scène « downtown » new-yorkaise, Black est un ovni de la batterie et un virtuose. Figure émergente de la scène parisienne, Paul Jarret est le leader du très remarqué PJ5. Le répertoire du groupe est notamment basé sur les compositions de Paul Jarret, lauréat du Prix « Talents Adami Jazz 2019 ». Quatre fortes personnalités de la musique qui laissent énormément de place à l’improvisation.

– Mercredi 19 juillet : Laurent Dehors Trio.

Avec Laurent Dehors (clarinette, saxophone, cornemuse et composition), Gabriel Gosse (guitare, banjo), Franck Vaillant (batterie, électronic drums, hosni). Le poly-instrumentiste et compositeur Laurent Dehors donne la réplique à Franck Vaillant, batteur instinctif qui fait parler son inventivité volubile, et au jeune guitariste Gabriel Gosse, figure talentueuse de la nouvelle scène pop-jazz française. Le nouveau trio de Laurent Dehors explose d’une énergie créatrice sans limite.

– Jeudi 20 juillet : Renaud Garcia-Fons (contrebasse solo, composition, improvisation)

Virtuose de renommée mondiale, artiste éclectique, Renaud Garcia-Fons est de ces musiciens qui font corps avec leur instrument. Un musicien à l’agilité complètement déconcertante, qui brille par la multiplicité et la grande variété de ses projets. Il a très tôt l’idée d’ajouter une cinquième corde à sa contrebasse, et ce n’est pas une métaphore ! Qu’importe l’esthétique, il sublime et s’approprie flamenco, jazz, musique tzigane, classique, musique baroque et la liste est encore longue.

– Vendredi 21 juillet : soirée French Touch

Avec Erik Truffaz (trompette, composition), Marcello Giulani (basse), Alexis Anérilles (claviers), Raphaël Chassin (batterie), Mathis Pascaud (guitare). Souvent comparé à Miles Davis, Erik Truffaz est l’un des trompettistes les plus brillants de sa génération. Avec un style unique forgé par son goût pour la découverte et les fusions des genres musicaux, ce musicien français a parcouru le monde entier à la recherche de sonorités nouvelles. Son nouveau projet « French Touch » lui permet d’interpréter les plus grandes musiques de films de l’âge d’or du cinéma français. Entre autres : « Le casse » avec Jean-Paul Belmondo, « L’Aventure c’est l’Aventure » de Claude Lelouch, « Les choses de la vie » de Claude Sautet avec Romy Schneider, ou encore du « Cercle Rouge » de Melville. Avec son quartet composé de la fine fleur des musiciens de jazz et de rock, Erik Truffaz plongera l’auditoire dans les émotions des musiques de cinéma.

– Samedi 22 juillet : Ana Carla Maza (chant, violoncelle, composition)

Née à Cuba, Ana Carla Maza est un véritable prodige de la scène à seulement 26 ans. Elle a su créé un univers musical captivant, alliant jazz, pop, musique classique et couleurs de l’Amérique latine. Fille du célèbre pianiste chilien Carlos Maza et de la guitariste cubaine Mirza Sierra, elle fait ses premiers pas sur scène à dix ans à peine. Après le succès de son album « La Flor », elle s’inspire de la bossa nova brésilienne et de la habanera cubaine. Ainsi, les sonorités cubaines et brésiliennes seront à l’honneur pour recréer un univers d’une maturité détonante.

Tous les concerts étant actuellement complets, Yves Penet précise cependant : « Il ne faut pas hésiter à venir même si vous n’avez pas de réservations, il reste toujours des places le jour même de personnes qui au final ne pourront être là, on se débrouillera pour permettre l’accès au plus grand nombre. »

Retrouvez tous nos articles sur la culture et les loisirs, ainsi que notre page Facebook.
Culture & loisirs

Sandra Binard, Sanature : « Se trouver et se reconnecter »

Le bien-être sous toutes ses formes : tel est l’objectif de ...
Culture & loisirs

Narbonne : les sculpteurs espagnols à l’honneur

La Ville de Narbonne accueille à la salle des Consuls du Pal ...
Culture & loisirs

Musiques actuelles : les étudiants du Conservatoire en concert à Carcassonne

Mercredi 7 février, à 20h au Chapeau Rouge. Rhythm’n’blues, ...
Culture & loisirs

Mycéliades : la SF s’invite au cinéma et dans les médiathèques à Carcassonne

« Les Mycéliades », c’est un festival national dédié à la sc ...