L’Aude en alerte rouge pour les risques allergènes

access_time Publié le 21/02/2020.

Et cette fois-ci, c’est le pollen qui est visé par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique, dans son bulletin du vendredi 14 février dernier.

En avance cette année, les allergies liées aux pollens de graminées n’ont pas fini d’empoisonner le quotidien de nombreux Français.

Le pollen de cyprès dans le viseur
Un mois après l’alerte pour les inondations de la tempête Gloria, l’Aude est à nouveau classée « rouge », cette fois-ci pour le pollen.

Le risque allergique est au plus haut, selon le dernier bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique.

En France, près d’un adulte sur trois serait concerné par les allergies aux pollens.
Les symptômes dépendent du degré d’allergie du pollen et de la sensibilité de chacun.

La plupart du temps, les signes sont un écoulement nasal, des éternuements, le nez et la gorge qui grattent.
Certains développent aussi des conjonctivites : des yeux rouges, larmoyants et qui démangent. Le frêne, l’aulne et le noisetier restent, enfin, surveillés de près également.

A la fin du mois de janvier 2020, le RNSA avait déjà placé le département au niveau orange pour le pollen de cyprès.

Il s’agissait du deuxième rang de vigilance le plus élevé, derrière le rouge. Une couleur qui couvre désormais l’Aude et les Pyrénées-Orientales dans le bulletin du 14 février 2020.

Cinq conseils pour s’en prémunir efficacement

Ces symptômes bénins peuvent devenir plus préoccupants.

Voici quelques conseils donnés par le RNSA, pour vous protéger et limiter les risques, notamment chez les plus sensibles :

  1. Se doucher en rentrant chez soi

Les pollens se déposent dans les cheveux mais également sur les vêtements.
Il est donc conseillé de se déshabiller dans la salle de bain plutôt que dans la chambre pour que les pollens ne se déposent pas sur le lit, et de prendre une douche en rentrant chez soi.
Enfin, se rincer les yeux et le nez à l’aide d’un sérum physiologique permet d’éviter l’apparition de trop de symptômes.

  1. Aérer son domicile matin et soir

Tôt le matin ou tard le soir et pendant 20 minutes, il est recommandé d’aérer son domicile. Laver ses taies d’oreiller tous les deux jours peut être utile pour passer des nuits calmes et éviter d’éternuer.

  1. Éviter de se promener en pleine nature

Si, avec le temps clément, l’envie est présente d’aller se promener dans les parcs ou les forêts, lorsque le risque d’allergie est élevé, il est fortement conseillé de limiter vos sorties lorsque votre département est placé en alerte orange ou rouge. Pratiquer une activité sportive en extérieur sur cette période est également déconseillé.

  1. Rouler en voiture les fenêtres fermées

Rouler en voiture les vitres fermées permet de limiter la quantité de pollens présents à l’intérieur. Ce conseil s’applique surtout aux zones urbaines : les pollens sont souvent plus allergisants dans ces zones, où ils peuvent être couplés à la pollution atmosphérique.

  1. Adopter des lunettes et un
    chapeau

Normalement, les pollens se déposent en priorité sur les yeux et les cheveux.
Porter des lunettes et un chapeau vous protégera un minimum et vous évitera les symptômes désagréables.

Actualité locale

Un centre COVID pour améliorer l’accompagnement médical de l’épidémie de coronavirus sur le territoire narbonnais

Comme dans 140 villes ou villages en Occitanie, un centre CO ...
Actualité locale

On en parle …

IN le CIDFF toujours mobilisé pour venir en aide aux victime ...
Actualité locale

Attentats de Carcassonne et Trèbes : deux ans déjà ont passé

Si l’instruction de l’enquête suit toujours son cours, voici ...
Actualité locale

La solidarité n’est pas confinée à Carcassonne

Le Centre d’Accueil de nuit situé au quartier Patte d’Oie re ...