La thermo-réparation des chaussées expérimentée à Narbonne

access_time Publié le 20/06/2023.

La qualité de la voirie est une affaire sérieuse et l’une des principales – et nombreuses – préoccupations de la plupart des municipalités. A Narbonne, on a testé un procédé innovant.

Confort, sécurité et respect de l’environnement sont les principaux intérêts du nouveau procédé mis en place par la Ville de Narbonne pour réparer la voirie endommagée. Le temps finit par tout emporter, c’est également le cas des voiries qui peuvent être à même de souffrir de ses effets. Toute détérioration pouvant avoir des conséquences sur le confort et – surtout – la sécurité, ce nouveau procédé qu’offre la thermo-réparation représente une alternative particulièrement efficace.

Peu coûteuse et durable, née en Angleterre, cette technique se caractérise par l’utilisation d’un réchauffeur thermique alimenté au GPL puis scarifié. Les ouvriers y ajoutent ensuite des additifs (régénérant de bitume), afin de remobiliser les anciens matériaux. Ils mélangent ainsi l’ensemble et ajoutent quelques nouveaux agréagts en faible quantité. Le tout est réglé et compacté.

Une opération qui peut durer entre 30 et 40 minutes par surface, et qui nécessitent l’intervention de seulement deux techniciens. Une douzaine d’interventions peuvent ainsi être réalisées en une seule journée, optimisant ainsi les ressources à disposition.

Un procédé éco-responsable

Il permet de réutiliser les matériaux existants, réparer durablement, d’intervenir aussi bien en été qu’en hiver tout en réduisant de 90% les rejets de CO2 dans l’atmosphère. Un procédé lauréat du prix Innovations Routes et Rues en 2020 par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, déjà utilisé dans de nombreuses agglomérations partout en France.

Sophie Pons-Pelofy est adjointe municipale référente déléguée à l’aménagement et la gestion de l’espace public, à la propreté urbaine : « Réparer les chaussées de manière rapide, écologique et efficace sont les souhaits de la Ville de Narbonne en faisant appel à la société Neovia Solutions pour qu’elle intervienne sur les dégradtion de l’enrobé. Avec des agents de la Direction voirie, mobilité douce et du Centre technique municipal, nous avons directement été très séduits par la valeur environnementale de l’intervention. Et nous sommes fiers que Narbonne soit la première ville de l’Aude à la tester ! »

Sur la photo (@Ville de Narbonne – Laura Fabres), de gauche à droite : – Yannick Poyadoux et Nicolas Fremont de la société Neovia Solutions,​ – et les élus : Sophie Pons-Pelofy (espace public), Julien Calmon (mission Handicap) et Serge Kalpakdjian (cadre de vie).

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
Des fioles en verres retrouvées sur le site - DR Cyril Durand
Actualités

Narbonne : une nécropole romaine d’une « importance exceptionnelle » mise à jour

Les archéologues de l'Inrap ont présenté, ce mercredi 17 avr ...
La péniche Europodyssée amarrée au quai de la cité - DR office municipal de tourisme de Carcassonne.
Actualités

Carcassonne : la péniche Europodyssée amarrée à son nouveau port d’attache

C'est un événement aussi fluvial que culturel. La péniche Eu ...
FISE 2023 ©Louise Brahiti
Actualités

Appel à bénévoles pour le FISE 2024 à Montpellier

Le FISE, événement du sport extrême, revient sur les berges ...
Actualités

Carcassonne : la 7e opération de rénovation des façades est lancée

La 7ème campagne de rénovation des façades est lancée et con ...