La SPA présente son dernier film de sensibilisation

access_time Publié le 14/06/2022.

Ils sont plus de 7 000 en France à attendre au sein des 63 refuges de la SPA. Un début d’année 2022 marqué par une baisse des adoptions d’animaux. Avant l’été et les prochains départs en vacances, la SPA sensibilise pour lutter contre les abandons qui auront lieu durant cette période.

Un nouveau film intitulé « Les raisons de l’aimer ». Un court-métrage dans lequel un père de famille se remémore les bêtises de son chien devenues insignifiantes lorsque celui-ci disparait. Une nouvelle campagne de sensibilisation pour lutter contre ce fléau qu’est l’abandon d’animaux en période estivale, mais aussi toute l’année. « Il est trop vieux », « il n’est pas propre », « il n’écoute rien », « il est moche »… Autant de raisons absurdes entendues en refuges qui pourraient presque faire sourire si elles n’étaient pas réellement invoquées pour abandonner un animal.

Elles ont inspiré le nouveau film de la SPA, qui montre avec tendresse et beaucoup d’émotion que toutes les bêtises de nos compagnons peuvent être évidemment agaçantes, mais restent futiles comparées à l’amour et à la joie que peut nous apporter un animal. Elles sont également autant de souvenirs que l’on se remémore avec nostalgie lorsqu’il nous a quitté. Ce film sera diffusé en TV accompagné d’un dispositif de communication digitale et de parution.

« Les raisons de l’aimer », un film produit par Very Content et réalisé par Wilfrid Brimo, Havas Play et la SPA. Pour voir le film : https://youtu.be/ewqJXA1LURY

Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...
Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...
Actualités

L’année 2022 est la plus chaude jamais enregistrée

Alors que décembre n’est pas encore arrivé, les prévis ...
Actualités

Les actualités en bref de la semaine

SociétéLe Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditer ...