La sécheresse encore et toujours présente dans le département

access_time Publié le 06/10/2022.

Malgré l’arrivée de l’automne et de quelques précipitations ces dernières semaines, la Préfecture a annoncé un renforcement des mesures portant sur l’Orbieu, un cours d’eau toujours sous tension.

La Préfecture s’est exprimée en ces termes : « Les cumuls pluviométriques observés n’ont pas permis de constater une réelle amélioration de la situation hydrologique départementale. » Un état des lieux qui préoccupe donc, alors que les périodes caniculaires de l’été sont passées, et que la pluie s’est annoncée bien timide en ce début d’automne.

L’Orbieu est toujours soumis à ces restrictions :

– le lavage des voitures hors des installations professionnelles est interdit, l’arrosage des cultures à partir de prélèvements dans les cours d’eau, leurs nappes d’accompagnement, est interdit de 8 heures à 20 heures quatre jours par semaine et toute la journée trois jours par semaine, soit une réduction de 70%.

– l’arrosage des espaces sportifs est limité à une nuit par semaine ;

– l’arrosage des espaces verts, rond-points, jardins d’agrément est interdit ;

– l’arrosage des jardins potagers est interdit de 8 à 20 heures (il n’est autorisé que 2 heures par jour dans le créneau de 20 heures à 8 heures) ;

– les fontaines publiques en circuit ouvert doivent être arrêtées, le lavage des voiries à l’eau est interdit, sauf impératif sanitaire ;

A noter, qu’en cas d’infractions à ces mesures, ce sont des amendes à hauteur de 1 500€ pour un particulier et 10 000€ pour une entreprise ou une collectivité. Des vérifications qui peuvent conduire à faire appel aux services de l’Etat pour s’assurer au respect de la règlementation.

L’Orbiel respire, l’Orbieu en crise

Néanmoins, la situation s’est quelque peu détendue dans certains secteurs, notamment celui de l’Orbiel, où les restrictions ont été partiellement levées ou allégées. La Préfecture ajoute : « La situation se détend légèrement sur le bassin versant de l’Orbiel qui a bénéficié des dernières précipitations. »

« Toutefois, il convient d’être extrêmement prudent, les cours d’eau demeurant en tension avec des situations d’assecs toujours prononcées. Il est demandé à tous, particuliers, professionnels, collectivités de se montrer exemplaires en respectant scrupuleusement ces mesures de restriction, afin de partager la ressource en eau. »

Si cette situation de sécheresse devait évoluer défavorablement dans les jours et semaines à venir, de nouvelles mesures de restriction pourraient être prises, pour préserver tout particulièrement la continuité de l’alimentation en eau potable des populations.

(Ph. pixabay, cartographie Préfecture de l’Aude)

Actualités

Entretien exclusif avec Quentin Estrade, médecin volontaire narbonnais en Ukraine

Interne en cardiologie à Toulouse, Quentin Estrade a décollé ...
Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...
Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...
Actualités

L’année 2022 est la plus chaude jamais enregistrée

Alors que décembre n’est pas encore arrivé, les prévis ...