La place Carnot à Carcassonne : mais qui était ce fameux « Carnot » ?

access_time Publié le 21/04/2022.

La place Carnot à Carcassonne (ph. L’Echo) est l’un des lieux les plus appréciés de la ville. Pourtant, saurez-vous à qui le nom de « Carnot » fait référence ?

Un nom qui ne parlera pas à beaucoup de monde. Et pourtant. Marie François Sadi Carnot, plus communément appelé Sadi Carnot, fut le cinquième président de la République française. Nous sommes à la toute fin du 19e siècle, le président Carnot a dirigé la République française de 1887 à 1894.

Républicain modéré, son mandat fut marqué par l’agitation boulangiste qui mit un temps en péril les institutions de la Troisième République et par le scandale de Panama en 1892, qui provoqua la démission d’une partie de son gouvernement.

Le contexte social et politique dans lequel il exerce son mandat est exécrable. Les grèves se multiplient en raison de la crise économique que traverse le pays. S’ajoutent à cela le scandale de Panama auquel étaient mêlés un grand nombre d’élus républicains et la multiplication des attentats anarchistes.

Un président en exercice assassiné

La désaffection à l’égard du régime républicain fait le jeu des nationalistes et des monarchistes qui poussent le très populaire général Boulanger à s’emparer du pouvoir, en vain. En parallèle, Sadi Carnot ayant refusé d’accorder la grâce présidentielle aux anarchistes condamnés à mort, il fait également l’objet d’une haine tenace au sein de ce mouvement.

Le 24 juin 1894, après avoir participé à un banquet organisé au palais du Commerce de Lyon, il prend place à l’arrière d’une voiture décapotable basse, en compagnie du maire de la ville. Vers 21h15, alors que le convoi s’est engagé dans la rue de la République, et que le chef de l’État salue une foule compacte, surgit un individu qui monte sur le marche pied de la voiture et le poignarde mortellement.

L’assassin est immédiatement arrêté. Il s’appelle Sante Geronimo Caserio, un anarchiste italien de 20 ans, qui voulait venger la mort de ses camarades. Ainsi, Jean Casimir-Perier lui succédera à la présidence de la République.

Sadi Carnot, président de la République. Portrait peint par Théobald Chartran, salon des Champs-Élysées, 1894.
Culture & loisirs

Les dinosaures envahiront Narbonne à la rentrée prochaine !

Le Musée éphémère reviendra à Narbonne en septembre prochain ...
Culture & loisirs

Carcassonne : le théâtre Jean Alary dévoile sa programmation 2022/2023

Gérard Darmon, Thierry Lhermitte, François Berléand, Victori ...
Culture & loisirs

Les Halles de Narbonne enfin élues plus beau marché de France !

Un journal de 13h de TF1 extraordinaire présenté par Marie-S ...
Culture & loisirs

Nos rues ont une histoire : Mazagran

Pour une fois, dans notre rubrique consacrée à l’origi ...