La Grande Fête de l’Enquant revient à Argeliers

access_time Publié le 08/08/2023.

Ce week-end des 12 et 13 août, Argeliers célèbrera la traditionnelle fête de l’Enquant. Une occasion de se rassembler mais aussi de se rappeler.

Au cœur de l’été, à Argeliers en fin d’après midi sur l’esplanade qui fait face au café historique de Marcelin Albert, les vins choisis pendant « la Tasta » rivalisent lors de la grande vente aux enchères publiques. C’est « L’Enquant ».

De la vente aux enchères des vins de la région, aux festivités, en passant par les intronisations, en famille ou entre amis, c’est dans la joie et la bonne humeur que chacun passera un agréable moment.

L’occasion également de se rappeler les événements survenus il y a un siècle, entre drames et avancées sociales en faveur des vignerons du Midi.

L’Enquant, un hommage à la crise vigneronne du Midi et à Marcelin Albert

Dans une région fortement dépendante économiquement de ses productions agricoles et surtout viticoles, le Sud de la France connaît les tumultes d’une époque particulièrement agitée en ce début de XXe siècle. En Algérie, alors possession française, la production de vin ne cesse de s’accroître suite à la crise de phylloxéra ayant ravagé bons nombres de vignobles de métropole, entraînant de grands déséquilibres entre offre et demande.

Afin de répondre à une demande toujours plus grande, l’Etat favorise alors les importations et l’afflux massif de vins algériens, afin de servir de « coupage » pour la médiocre production métropolitaine. Une pratique justifiée par une demande à laquelle il faut répondre toujours plus rapidement, entraînant alors une surproduction brutale, inondant le marché de vins bas de gamme à prix cassé.

Une véritable crise va alors se constituer sur le long terme, engendrant un marasme économique dans la région suite à la chute des cours, avec des viticulteurs produisant à perte. Pour se faire un ordre d’idées, en l’espace de quatre ans, la production de vins algériens est passée de 5 000 000 d’hectolitres en 1900 à 8 000 000 en 1904. Une production qui va encore s’intensifier les années suivantes, jusqu’à aboutir à un point de rupture.

Le discours de Marcelin Albert, du comité d’Argeliers, est un véritable ultimatum adressé directement au gouvernement. Alors que la date limite de l’ultimatum adressé au gouvernement avait été fixée au 10 juin, le 9 juin marque l’apogée de la lutte. Ils sont environ 700 000 à Montpellier, ce qui constitue la plus grande manifestation sociale sous la IIIe République.

Le 20 juin, les tensions s’exacerbent toujours plus alors que le Midi s’embrase. Une fusillade à Narbonne causera la mort de cinq manifestants et fera 33 blessés. Finalement, dix jours plus tard, les manifestants obtiendront gain de cause : une loi protégeant le vin naturel sera alors promulguée.

Retrouvez tous nos articles sur la culture et les loisirs, ainsi que notre page Facebook.
Le spectacle "L'Antre de feu" de la cie Les Yeux dans le rêve à Toulouse fin 2023 © © Emmanuel Grimault.
Culture & loisirs

Grand Narbonne : des sorties en pagaille pour le week-end des 22 et 23 juin

On oublie la politique le temps d'un week-end ? Pas sûr, mai ...
illustration
Culture & loisirs

Carcassonne : tout le programme de la Fête de la musique 2024

Ce vendredi 21 juin, la ville célèbre la 43e édition de la F ...
Fête de la musique © Ville de Narbonne.
Culture & loisirs

Narbonne : le programme complet de la Fête de la musique 2024

Concerts et festivités en tout genre sont attendus pour la 4 ...
Kollision Course en 2023 © Michel Corbière.
Culture & loisirs

Narbonne : Kollision Course, le groupe rock aux multiples influences

Le groupe narbonnais se produit gratuitement en concert jeud ...